Archives mensuelles : juillet 2009

Ras le bol de carglass !!!

Là je sature… pratiquement à chaque écran de publicité, il y a une publicité carglass! J’en ai marre de cette publicité qui se mémorise trop bien (je n’ai pas de voiture pour information et je n’en veux pas, même si elle était gratuite…). Et pourtant j’ai une grande tolérance à la répétition étant donné les milliards d’écrans que j’ai du ingurgiter… mais la longueur du spot et la stupidité du texte est insupportable à la longue.

« Carglass me gonfle, carglass m’énerve » …

les français dans la lune

Dans les nombreuses manifestations suite à l’anniversaire de l’alunissage, le 20 juillet, france 2 a rediffusé le premier pas de l’homme sur la lune (merci l’INA). Il est dommage qu’ils n’aient pas informé que les commentateurs étaient dans la lune et n’ont pas traduit la phrase célèbre « un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité ». La nasa aurait pu leur donner le scénario 😉

SECRET STORY 3: Psy-show

Et bien cette semaine a été tellement mouvementée que j’ai du y consacrer deux articles…

Cette semaine dans secret story, on a eu:
– Une vieille amitié qui essaye de recoller les morceaux
– un soupçon de tromperie à la façon de « l’ile de la tentation »
– un manipulateur qui nous manipule
– une féministe acharnée qui refuse l’autorité masculine: la poule contre le coq
– Un psy-show entre romain et angie.

Continuer la lecture

SECRET STORY 3 : L'ile de la tentation privée

Dans ce prime, on peut voir une question détournée, un traitre indécrottable, vanessa et émilie ont fait leur « ile de la tentation » personnel, ce qui s’est retourné contre elles. La production fait son propre « ile de la tentation » en suggérant une histoire léo-émilie. C’est le retour du téléphone rouge et des privations de sommeil associée.

Continuer la lecture

SECRET STORY 3 : un couple téléguidé

La production organise l’explosion du clan des intrus, et montre à postérori toutes les images des deux groupes (intrus et non-intrus) afin de créer des tensions, mais Léo risque de subir bien plus…

On apprend dans ce prime que le couple Angie-romain était téléguidé depuis le début, que les intrus deviennent des parrias et que les ex sont inutiles médiatiquement. Les visites conjugales sont désormais autorisées.

Continuer la lecture

SECRET STORY 3 : conflit de génération

Les jeunes continuent la guerre: ils buzzent en plein milieu de la nuit pour réveiller les vieux. FX raconte un pipeau à Jonathan : « on a buzzé sans faire exprès ». Jonathan essaye de mettre les choses au point : « tu sais qu’il y a des gens qui vont réagir (…) le respect c’est d’aller les voir et de s’excuser ». Et pour une fois il n’est pas seul : « J’ai été soutenu dans la maison ». Angie n’en peut plus non plus.

Le lendemain matin, Maija réveille Jonathan pour avoir un moment de solitude : « c’est tellement serein (…) que ça finit de me recharger ».

Jonathan appréhende l’incertitude : « C’est difficile de se conditionner à sortir tout en étant pas sur de sortir ». Geste symbolique, Jonathan donne un de ses T-shirts préférés à martin.

Léo continue à raconter des mensonges sur FX à Angie pour l’éloigner d’FX, comme quoi il raconterait des horreurs sur elle. Et Angie gobe tout : « Il parle sur tout le monde ». Léo veut la pousser à nominer FX.
Angie: « C’est la guerre entre les vieux et les jeunes. (…) les jeunes ils sont stratégiques et mauvais (…) Je les supporte plus »

Quizz sur la maison des secrets: combien de lavabos? Où est la couronne de miss? Bruno reçoit le mot « cuillère » comme indice… mais il fait semblant d’en avoir un indice clair pour brouiller les pistes. Cet indice« cuillère » est pour la « cuillère en argent », effectivement c’est très subtil… Le jeu est physique : Romain a envoyé Émilie dans le décor, j’espère qu’un médecin est prêt à intervenir. Jonathan veut gagner la deuxième manche du Quizz, ce qu’il fait. C’est un as de trèfle qu’il reçoit comme indice : « j’ai utilisé une logique tordue pour penser à mon secret, mais je suis pas sur ». Il essaye d’échanger son secret avec Bruno, mais comme Bruno ne l’a pas gardé, il fait chou blanc. Jonathan est (comme d’habitude) honnête et il donne son indice à tous ses sympathisants car il n’est pas clair : « si ca devait me concerner, l’indice est très subtil et pas suffisamment dangereux pour mon secret » et au cas où il a envoyé sa piste vers le secret de Bruno.

Jonathan :« Mes affaires sont prêtes, je dirais stressé mais serein ». Léo veut revenir dans la maison impatiemment, l’isolement au mitard (la maison des intrus) est dur à supporter.

La production revient sur le léothon (donner pour que Léo revienne dans le jeu). Le premier groupe n’a pas vraiment envie de donner… mais contre la pression sociale extérieure, FX donne mille euros alors qu’il voulait ne rien donner : « j’ai pensé que c’était injuste de ne pas agir dans le bien d’une personne ». Mais Cindy reste dans son euro symbolique. Nicolas critique le retournement d’FX : « il ne faut pas choisir son clan mais être soi-même ». Mais je pense qu’il a du réfléchir à son image de millionnaire à l’extérieur: comment ne pouvait-il rien donner ?

L’arrivée de Kevin avec son faux plâtre est comique (il doit faire semblant d’être blessé et faire le « boulet »). Romain est bouche bée, et Angie est morte de rire intérieurement. Émilie est stupéfaite : « C’était fou cette histoire. Ça doit cacher quelque chose mais c’était drôle ». Léo exulte et ne croit pas à son jeu d’acteur : « je lui donne 10 minutes ».

Vanessa est attirée par Léo : « il a du charme, il a une tête toute marrante ». Et oui, l’humour est aphrodisiaque… 😉 Léo est super content de revenir, mais il se discrédite tout seul en parlant de toutes les crasses qu’il a faites avant de revenir (« retourner le cerveau d’FX », entre autres) et en demandant d’oublier, mais je pense que ça a été l’effet inverse sur le moment… Léo se vante de sa manipulation pour retourner les habitants : « j’aurais pu étaler de la merde sur un mur, ils ont tous passé l’éponge (…) Ils restent là la gueule béante en attendant que je verse ma bonne parole (…) C’est la meilleure des position que j’aurais pu trouver. »

Jonathan reste dans la maison et il commente : « le fait de rester c’est beaucoup, beaucoup de joie, c’est une très très grosse émotion ». Comme tous les hypersensibles….
Léo a de bonnes résolutions : « J’étais dans le but de foutre la merde, maintenant je serais gentil » Il continue la manipulation sur les filles du clan des jeunes. Et ça marche car Émilie lance: « confiance, ouais, mais pas à 200% ». une autre dit: « J’enterre la hache de guerre » Cindy aussi : « le léo que j’ai connu était exécrable, le léo que je vois est agréable ». Léo essaye de convaincre Cindy d’oublier ses actions passées : « Je suis là pour juste kiffer, oublie le reste ».

Benjamin casse Jonathan sur son inconsistance : il serait « un fou » qui voudrait dormir mais qui ferait la fête toute la nuit. Les images le confirment : Léo, romain et Jonathan sont déchainés toute la nuit (corne de brume le matin, séance naturiste dans la piscine). Mais le fait de vouloir dormir normalement tout en faisant la fête de temps en temps ne fait pas de lui « un fou », juste une personne normale.

Léo est stupéfait : « Kevin il fait gaffe sur gaffe » et effectivement Sabrina buzze Kevin. Mais il laisse tomber la mission et se déshabille en faisant des ab-dos.
Kevin remet son plâtre après l’avoir enlevé devant les autres… un peu stupide car le mal était fait. Mais il essaye de brouiller les pistes en faisant semblant de tomber, mais Jonathan n’est pas dupe et voit : « la chute la plus volontaire et la plus spontanée que j’ai pas vue depuis au moins 6 mois. (…) je t’ai vu arriver, c’était magnifique ». Kevin laisse donc tomber une deuxième fois et saute à l’eau. Sabrina avait buzzé Kevin sur son faux platre, mais comme il avait déçu la production en laissant tomber la mission (en-frein du commandement 5), la production le sanctionne de 5000 euros. Léo est dégouté (leurs cagnottes sont communes): « il a perdu 5000 euros parce qu’il est con ». Léo n’apprécie pas l’humour particulier de Kevin: « ce genre de gars, tu le regardes en soirée, tu te demandes ce qu’il fait ici ». Effectivement son humour est étrange.

Enfin la maison montre une surprise : le piano est mécanique et joue tout seul. Pas de quoi casser des briques….

Mission secrète « Renversement de situation » : Le millionnaire doit se mettre au service des habitants et faire des bonnes actions. Mais comme la voix n’est jamais désintéressée, elle lui donne des factures à présenter aux habitants… et il est mort de rire quand il les tend ! De quoi créer d’autres tensions…

La guerre des voisins

Nicolas est écœuré parce qu’un jeune l’a empêché de dormir (en le chatouillant avec un coton-tige)… et c’est la guerre des voisins qui recommence, avec Cindy et Émilie au départ qui commence la guerre. Je crois que je n’ai jamais entendu autant de bips en une minute sur TF1 (qui correspondent à des noms d’oiseaux, des « putes »… il y a de quoi faire). Un « crêpage de chignons » qui débouche dans une guerre : Sabrina aurait traité élise de « pute ». Les tensions sont importantes (colère, dépression…) Pour Cindy, il y a un harcèlement psychologique de certaines filles pour faire craquer d’autres personnes. Élise pense à juste titre que c’est plutôt l’accumulation de manque de sommeil qui a joué son rôle.

Émilie va se justifier d’avoir insulté Élise au mari d’Élise… du pur vaudeville. Léo commente en observation : « vous avez rien compris à la vie ». J’ai l’impression d’assister à un épisode de « koh-lanta » tellement ils ne parlent que de stratégie. Jonathan essaye d’expliquer à FX de choisir un camp (pour son bien), mais il tombe sur un mur et ne comprends pas pourquoi il ne veut pas suivre son conseil. Pour lui, il a raison ! Il est très difficile à un surdoué de voir que les autres ne suivent pas ses conseils avisés…

Soirée « I love america » pour « apaiser les tensions »… Léo s’isole dans son lit et Romain le casse auprès de Cindy et nicolas : « il te raconte ce qu’il veut (…) il veut rester avec les jeunes (..) tout ce qu’il vous a raconté en revenant c’est du pipeau ». Le clan des intrus veut chasser un intrus ?

Les leaders

Les deux clans ont des leaders: Jonathan pour les vieux et Léo pour les jeunes.
– Jonathan devient stratégique : « Plus elle est repêchée par le public, plus elle est forte. Dans 4 semaines je me refais nominer, c’est le seul moyen de faire sauter d’autres têtes ». Jonathan commence à se prendre au jeu et face à un problème complexe, il est obnubilé : « Sans stratégie, je pourrais jamais s’en sortir dans cette maison. (…) j’ai juste une stratégie globale, ça m’intéresse à fond, je suis à 8500, je peux plus dormir depuis deux jours ». Il place ses pions: Maija doit espionner Léo. Jonathan est conscient de la stratégie de son adversaire : « Léo est trop imprévisible pour que j’en tienne compte ». Il teste ses troupes afin de connaître leur degré de confiance: « tu me fais confiance? À combien de pour cents? ». Ça c’est de la planification stratégique…
– Léo lui essaye de gonfler le clan des jeunes (minoritaire) et leur demande de recruter de nouveaux fidèles. Il lance sa campagne de communication avec tous les habitants: Cindy, nicolas (il s’excuse « même s’il n’y avait pas lieu d’être », ce qui est gonflé ), …

Nouvelle surprise : la pièce cachée « c’est en faisant appel à élise que la Joconde vous montrera la voix vers la galerie des portraits ». Nicolas trouve tout de suite la solution: jouer la « lettre à élise » au piano. Les habitants sont « Ça change, de voir quelque chose de nouveau. Si moi je me trouve pas dans un tableau , ça va être chaud ». Bruno trouve un coffre-fort planqué fermé par un code. Cela ne pouvait pas laisser insensible un surdoué: une énigme mathématique, c’est de la nourriture à la réflexion, une gâterie pour un cerveau de surdoué ! Jonathan confirme que les secrets sont flous :« Les secrets c’est ultra-tordus ».

Il y a un tableau avec 3 Jocondes , et les intrus voient le clan sans léo « Je ne vois plus dans la maison où on est à quatre ». Angie ne supporterait pas l’entente entre romain et Jonathan et regrette l’attitude de romain: « Il nous exclut Léo et moi ». Elle l’a mal vécu: « J’en dors plus, j’étais en pleur ». Jonathan lui explique qu’il est orienté stratégique : « Comment dans cette partie d’échecs, on peut faire un échec et mat ». Il essaye de la joindre à sa cause: « Fais un deal avec moi: ce 100% je le remets pas en question. » Elle répond: « Je suis ta première fan, si tu vois ce que je veux dire » Serait-ce une déclaration d’amour déguisée ?

Angie fait une mise au point avec Romain: « tu es cul et chemise avec Jonathan. Du jour au lendemain, tu dis : fais-moi confiance à 100% ». Romain :« ce que tu réalises pas, c’est que c’est pour toi et kevin ». A:« Tu me calcules pas la nuit » R:« c’est parce que tu t’es pas expliqué » A:« t’as un caractère de merde, j’ai envie de t’éclater la tête » R: « toi aussi ». Un bisou sur le front scelle la discussion, mais l’arrivée de nouveaux congénères a détruit la promiscuité et la relation du début.

Le clan des intrus se rassemble, mais Léo quitte la salle… « il s’exclut du groupe ». Puis le clan se déchire sur le secret de Didier et élise (qu’ils ont trouvé). Léo est dégouté que les intrus soient dans le clan des vieux alors qu’il a plus d’affinités avec le clan des jeunes: « à partir du moment où tu te rends compte du vraie visage des gens, qu’ils soient capables de se projeter avec des gens avec qui t’as rien en commun juste pour te protéger (…) fallait faire un secret story troisième âge ». C’est plutôt un secret story « conflit de génération ».

Concernant le secret d’elise et didier, Jonathan est sur la piste : ils sont bisexuels, mais Angie et a raison: « ils sont mariés ». Jonathan explique la raison de son engouement envers la découverte de leur secret : c’est le challenge intellectuel : « Je suis intéressé par Didier, parce qu’il arrive à très bien cacher ses émotions. Son visage est impassible, je me focalise sur Didier » Et il essaye de le tester, en le mettant en porte-à-faux : Pour vérifier qu’il a eu de la chirurgie esthétique, il regarde fixement son visage et dit : « le travail est parfaitement réussi. (…) c’est impressionnant ». Puis Il se rapproche : « tu me dis si tu me dis de la merde, ici il y a une petite cicatrice, là il y en a une autre » Quand Didier réagit, il lance : « Je t’avais dit que tu m’adorerais mon poulet ». Jonathan : «Didier c’est une énigme, il joue très très bien. » Et finalement, il résout l’énigme en le buzzant, et il est très prudent sur les termes de son buzz: « ils sont en couple, voire mariés ». Bingo ! Jonathan y a réfléchi longuement : « j’ai flippé sur ma formulation: pacsé, marié,.. »

Kevin n’est pas assez intégré par les filles? Elles reçoivent pour mission de lui faire plaisir… mais lui reçoit en même temps pour mission d’écrire un discours minable et interminable de 5 pages (comme à l’école). Mais il n’arrive qu’à écrire qu’une page. Jonathan le félicite: « c’est cool qu’il ait écrit son discours, j’ai apprécié d’être mentionné ». Et bien sur la voix ne lui accorde pas la mission (le discours était bon), et Kevin réplique à la Caliméro: « ils faisaient que de parler ». Vous apprécierez la grammaire…

Jonathan a craqué le code du comportement de Didier : « c’est le truc le plus facile à défendre. Il le prend à la dérision. » Cindy trouve l’éventualité « aussi probable que moi je suis bonne sœur »… elle n’a pas eu d’illumination divine 😉 . Le sens de l’observation du surdoué a été mis à rude épreuve: « c’est évident en rassemblant tout plein de petits détails (…) Je me suis explosé le cerveau, j’ai pris 24 heures et j’ai tout refait » Il a du revisualiser mentalement tous les comportements.

Entre Angie et Romain, le torchon brûle : «éprouver des chose pour quelqu’un qui ne vous fait pas confiance, c’est la pire des choses ».

Angie n’a pas le moral? C’est une Mission réconfortante pour Angie: elle doit convaincre un max d’habitants de lui faire un câlin entre leurs bras, et c’est juste ce qu’il lui fallait : « Je m’étais pris la tête avec romain et j’avais mal au coeur, j’avais besoin de calins (…) Ça m’a fait du bien ».
Lors de la confrontation, Élise et Didier essayent de se défendre : « Il habite à l’autre bout du monde » Mais comme Il est sur de lui, il réplique du tac au tac: « C’est pas un problème. (…) à part ça ? ».
Il l’explique qu’il l’a découvert avec la dispute et une crise de fou rire quand il a appris qu’il dormait avec élise. « un autre argument? » J. confirme: « Je pense qu’ils sont mariés. » La voix: « tu le sauras plus tard » J: « Ah ce stress »

Jonathan lance à Didier: « Si ça passe pas, je serais très fier de toi, parce que tu es la personne avec qui j’ai le plus de mal à déchiffrer les comportements, parce que les autres, c’est un livre ouvert ».
Et finalement à la grande surprise générale, il a raison. Didier est stupéfait « je l’ai vécu comme une arrivée en pleine figure » Encore une expression française détournée. Jonathan peut expliquer tous les détails : « Je peux te donner une heure et demie sur tout ».

Léo pense que Romain l’a tuyauté. Romain allait dans mon sens: « il est revenu me voir en me disant je crois que c’est ça. C’est du partage d’informations. » Mais c’est quand même Jonathan qui est allé le tester en lui disant son secret afin de voir sa réaction. Jonathan explique qu’il s’est concentré sur un secret pour plus d’efficacité : « Un détective privé qui bosse sur 15 affaires en même temps c’est pas possible ». Il n’est pas multi-tâche? 😉

Pendant la recherche d’indices sur les murs, ils voient en illusion d’optique une chaussure (qui lie au secret d’Élisabeth, traquée par interpol, la liaison est super évidente…).

Le couple se rabiboche

Léo et le conseil, il est « rayé ». Puis c’est au tour de romain : Angie pense que c’est romain qui lui a donné l’information : « C’est quoi l’intérêt qu’il buzze? ». Angie regrette de se faire délaisser par romain : « Le fait de ne plus me parler, c’est injuste ». Élisabeth joue la médiatrice entre les deux: Angie reproche son attitude : « Ça m’a blessé à un niveau inimaginable » R: « tu me dis : « c’est terminé, notre relation est terminée », tu veux que je sois content, tu veux que ça reparte? » . R:« Je m’excuse d’avoir fait la gueule ». Ils se rabibochent dans un câlin avec des confidences : E: « Je n’arrivais pas à dormir sans toi (…) on se quitte plus » R: « c’est qui ma chérie? » A:« moi » A:« Romain et moi, on est fusionnel ». Jonathan rejoint le câlin. Il analyse leur couple: « un petit grain de sable, ça prend des allures de dune » quel poète!

La chorégraphie … ZZZ…

Pour changer les idées, c’est le marronnier ennuyeux : la voix organise une chorégraphie entre les filles et les garçons. C’est l’androgyne Didier qui se charge de la chorégraphie des garçons.
Angie quitte la répétition : « Émilie, je la supporte plus ». La perfectionniste Élise était insatisfaite de sa chorégraphie « brouillonne », mais a apprécié celle des garçons. Léo n’a pas voulu participer et (comme à l’armée) la voix punit le groupe pour le faire rentrer dans le rang sous la pression du groupe. Jonathan décrit son degré d’implication : « pour lui et surtout pas pour les autres ». Léo n’est pas prêt à rentrer dans le rang : « Ça me fait beaucoup rire, ca me conforte dans ma place que j’occupe ».

Jonathan affirme que son clan est démocratique : « La cause elle est collective, de l’autre coté la cause elle est personnelle » Jonathan dit : « Il faut que je garde le contrôle parce que ça pourrait m’énerver » Les colères des hypersensibles sont légendaires…

Romain aurait avoué son secret à Jonathan, mais lui n’est pas d’accord : « On est dans la légalité totale du jeu ». Les images ne confirment pas qu’il a révélé à Jonathan l’existence de la maison des intrus, mais il parle de « clan des quatre » et qu’ils « voyaient tout ce qui se passe dans la maison ». La voix ne pouvait pas que sévir. Romain est nominé d’office et le public doit décider de son sort. Jonathan tombe des nues… il ne voit pas le secret en question ! « Je suis choqué ». Romain nie : « non je lui ai pas dit ». Il essaye de se défendre, mais la production ne lui accorde pas l’accès au confessionnal. Plus tard, Romain est résigné devant le jugement : « J’ai fauté si la voix le dit ». C’est un beau prétexte de la production pour rajouter du suspense dans l’émission (cela peut renverser l’équilibre).

Jonathan est choqué: « c’était tout sauf ce que j’avais prévu. C’était une épée de damoclès qui vient de nulle part et qui tombe juste à coté de moi » Quel poête ! Mais il a peu tort, l’épée de damoclès est au-dessus de la tête et ne peut pas tomber à coté en principe ! 😉

Léo envoie ses troupes vers l’autre clan : Bruno pour espionner et les retourner. Jonathan n’est pas dupe : « venir me lécher les fesses tous les matins pour voir si je suis en phase confiant ou si je suis en phase méfiant. C’est limite marquage individuel, on a l’impression d’être sur un match de foot. Nous si on s’est mis ensemble, c’est parce qu’il y avait pas de jeu » Il en a apparemment marre : « toute la soirée, ils sont là en train de flatter, de minauder ».

Jonathan avoue son amitié forte avec Romain : « J’ai la place pour un frêre en plus et avec lui, j’ai 0 doutes » . La production montre les câlins avec Angie, une façon d’influencer les votes pour le garder?

Pour ressouder les équipes, c’est soirée « sarkozy », pardon soirée « bling-bling ».

Angie (ce qui n’était pas du tout prévu par la production 😉 ) est soupçonnée d’être transsexuelle. L’indice de la Joconde avec une moustache n’est pas du tout faite exprès … Après avoir été manipulé par Léo (qui y gagnera dans la cagnotte collective), FX veut la buzzer et ils subit la pression des autres qui lui chantent : « t’as pas de couilles! ». Et eux non plus comme ils ne veulent pas buzzer, non ? Il craque et buzze. Lors de la révélation, Angie joue la choquée: « C’est un manque de respect total (…) J’ai dit que j’étais enceinte ». Elle savait qu’il allait buzzer et l’a manipulé: « J’en joue pour qu’il pense que ça soit une défense ». Et ça marche : il valide.
Angie lance à la cantonnade : « Si je suis vraiment un transsexuel, ça fera un sacré buzz (… pause puis en en pointant romain) surtout pour toi! ».

Épreuve collective ennuyeuse : ils doivent créer une publicité pour vanter les mérites de romain. Léo joue le rebelle : « vos jeux de merde je les fais pas ». Émilie prend la défense de romain : « il ne m’a jamais rien fait. » et elle veut mettre les choses au point avec lui: « tu serais pas 100% sincère avec nous. Tu serais dans l’optique de nous éliminer » Romain descend Léo : « il y a des personnes dans votre groupe que je peux pas voir (…) Léo c’est un vrai con, c’est un manipulateur qui pense qu’à sa gueule. Il vous foutra un couteau dans le dos ». Mais ces mises en garde, « ça passe au-dessus » d’Émilie. Mais elle a quand même des soupçons et Léo a vent de la dénonciation, il n’apprécie pas. Jonathan crée son plan marketing afin de toucher le plus de monde : « On peut garder le concept de famille mais aussi être proche des gens dans le sens représenter un maximum de monde ».

Une partie du clan des jeunes va finalement taper un délire pour la pub, sans Léo. Le clan des vieux fait un « court-métrage » selon la production sur le thème des siciliens. L’autre partie de jeunes, notamment nicolas fait une parodie de dalida. Si avec ça ils ne découvrent pas avec qui il est en contact mental …

Déjà vu, déjà fait, Romain doit apprendre les bonnes manières aux autres. Puis la voix punit de 100 euros chaque manquement. Pour les jeunes, les mauvaises manières sont une manière de vivre : « pour nous c’est une habitude ». Romain est désespéré: « si je donnais des leçons je n’arrêterais pas de la journée ». Romain est content de punir Léo par fautes interposées et c’est pour lui « le retour de sa pièce ». Encore une expression détournée! C’est le retour du bâton …

Pour relancer les votes, benjamin lance: « Romain est à un cheveu de partir ». Bien sur tout le monde le croit …

Décidément la voix n’est pas inspirée… Angie reçoit la même mission secrète : filmer « un dernier message » des autres habitants « à l’attention de Romain ». Mais elle fait un message d’adieu : elle explique que c’est « si jamais il part ». La voix qui n’était pas claire (enrouée?) doit préciser la mission tout en la cassant : « Tu es vraiment blonde. Le film doit être diffusé ce soir. ce n’est pas un message d’adieu ». Mais Léo refuse : « Je trouve ça petit ». Il me rappelle quelqu’un d’autre… 😉 Léo continue dans la misanthropie : « C’est rien pour moi, il sera jamais rien ».

La révélation du buzz de FX est assez futée pour faire du suspense : « effectivement je suis bien une femme ». On dirait « qui veut gagner des millions ». Romain dans son instinct de mâle qui défend sa belle demande des excuses de la part de FX, qui reste sur sa position : « C’est sur que c’est un trans, mais c’est pas son secret ». Mais Angie le prend très bien: « J’adore les transsexuels ».

Fx est choqué de la nourriture dans le lit de Bruno : « j’ai cru que j’allais avoir une crise cardiaque ». Les odeurs de Bruno sont incommodantes pour le clan des jeunes… un clash en perspective ? « C’est pas évident de dire à une personne t’as une mauvaise odeur des pieds ».

Cindy fait une séance de pendule… et elle aurait trouvé le portrait de la Joconde correspondant aux habitants. Mouais facile de montrer une chance sur 10 réussie (Jonathan est représenté par la Joconde avec « je suis la Joconde » conjuguée, super clair)…

Bandeau: « Léo met Vanessa en garde à vue ». Mais Vanessa n’est pas dupe: « Même si Léo me traque à fond je lâcherais rien. ».

Encore une déclaration: Romain doit faire une déclaration à chaque habitant. Zzzzz…

– FX: « tu m’énerves la moitié du temps. Garde la bonne moitié s’il-te-plait »

– Léo: « le public jugera par lui même tes actions et ton comportement. Pour ce qui est des gens dans la maison, je leur laisse libre choix de te découvrir ou pas »
Léo me fait peur : « Le discours de romain et sa grande mise en scène et ses petites piques lancées contre moi étaient aussi doux qu’une brise matinale quand tu te réveilles dans ta maison de campagne avec ta copine à tes cotés. C’est à dire ça me fait tellement rien que je laisse couler » J’ai l’impression qu’il a tellement dé-personnifié les personnes dans la maison en étant l’observateur dans la maison des intrus qu’il s’est enfermé sur lui-même en se désensibilisant. C’est un peu comme si un expérimentateur étudiait des souris en les torturant puis vivait avec elles. J’ai peur pour sa santé mentale. Sabrina: « Quand il parle, il fait pas attention à ce qu’il dit. Quand il essaye de me manipuler ça m’énerve ».

Pour Angie, il est romantique (et bon auteur) : «C’est un long discours: angie, je t’aime ».

Romain est stressé sur le résultat du vote car cela lui montrerait son impopularité s’il sort.
« Soirée disco » , mais Léo s’isole. Léo veut que romain parte: « S’il part pas c’est la guerre »

Angie et Romain vont au confessionnal pour plaider leur cause : « On a une déclaration à faire : Romain;« si je reste, je vais demander angie en mariage » Angie « tu gaches la surprise, je veux une belle déclaration » Elle continue: « si tu restes, t’auras un bisou (…) ce sera le destin »

Pensée philosophique: A-ton un instinct tribal de se réunir en groupe ?