SECRET STORY 3: les feux de l'amour

Désolé pour le retard de décryptage, j’étais en vacances.
Cette semaine, jonathan a du trancher entre deux amours.

Dimanche

Après jonathan, et FX, c’est au tour de cindy d’avoir sa propre chanson: « she’s hot, she’s sexy,she’s gorgeous, she’s cindy », mais cindy au réveil n’est pas levée du bon pied et n’apprécie pas que les habitants lui fassent la fête en sautant sur son lit : « ils savent que je n’aime pas que les gens montent sur mon lit ». Résultat, elle se venge en leur jetant de l’eau dessus: »ils savent que la riposte sera terrible ». Elle devient même violente dans ses propos : « je vous ai arrosé, la prochaine fois je vous envoye une bouteille de ketchup dans la tête « .
Cindy dans sa paranoïa légendaire voit une stratégie dans le rapprochement Jonathan-Sabrina.

Jonathan appréhende le prime: « c’est pas que j’ai peur, c’est que j’ai pas envie de me retrouver dans une situation embarassante ». Daniela voit son changement de comportement: « tu me fais la gueule »,J: »je fais pas la gueule s’il y a pas de raison ». Daniela confesse ses doutes: « j’ai peur que tu regrettes », et il confesse: « c’est pas le regret de n’avoir pas été jusqu’au bout de la relation avec daniela qui nous empeche d’être à fond, c’est la relation du public, c’est la réaction des familles, c’est le mal que ça peut causer, c’est tout ça qui fait que c’est une rose avec plein d’épines et à chaque fois qu’on la manipule, on se pique les doigts même si elle sent extrêmement bon ». Ce n’est pas la relation, mais les pressions sociales qui viennent avec qu’il redoute le plus ! Elle confesse: « on peut pas être à 100% dans une relation si dans la tête il y a encore du travail ». Il travaille à résoudre cette équation, c’est certain…

La conversation sabrina-jonathan est croustillante . Sabrina lui lance: « tu t’es mis dans une galère, grave » Jonathan répond: »c’est journée doute, tu es en train de faire un plaidoyer pour que je te quitte. ça t’arrangerait c’est ca? » S: »quitte-moi quitte-moi » J: »ca t’arrangerait en fait » S: »écoute si ça m’arrangerait, je te dirais je te quitte et c’est tout »
Jonathan confesse: « on est tous les deux, c’est comme ça, il y a pas besoin de se poser des questions (…) j’ai arrêté une relation avec quelqu’un que je ne connaissais pas vraiment avec qui je pourrais avoir ou je pourrais avoir (…) quelque chose de super grand , mais j’ai fait un choix et ce choix je l’assume »
Sabrina confesse: »Je suis convaincue que pour lui daniela c’est oublié ».

On revient sur la séquence de la confrontation de jonathan et daniela (celle qu’il a quitté par écran interposé) dans le SAS: « j’étais plus dans l’appréhension,(…) je voulais pas qu’elle s’énerve. J’étais comme le gamin qui va voir sa mère qui l’appelle et qui y va en se disant: est-ce que je baisse ma culotte pour prendre une fessée ou pas ».
Daniela: »comment tu as pu changer en dix jours? » jonathan: « d’être tout seul dans cette maison ça fait pêter un cable » D: »je suis très forte (…) et quand je dis quelque chose, je e fais jusqu’au bout. aujourd’hui je ne te reconnais plus » J: »moi non plus je ne me reconnais plus » D: »est-ce que j’aurais pas mérité que tu attendes deux semaines et me quitter après? » J: »tu crois que je t’ai donné du vent? » D: »quand tu l’embrasses est-ce qu’elle te fait le même effet que moi? » J: »je peux pas répondre à cette question »

Il confesse ensuite: »j’avais en face de moi quelqu’un qui me connait qui me comprend et qui m’accepte comme je suis ». Effectivement, elle accepte son « discours d’einstein ».

La confrontation continue: Daniela lui dit: »t’aurais du préparer le terrain, john »
Jonathan confesse: « il y a un moment ou dans ma tête ça commence à exploser et où je me dis: mec, t’es en train de faire des conneries et tu ferais mieux de sortir de la merde avant de me noyer ». Il pleure « parce que je m’en veux, parce que je fais que des conneries », et daniela est touchée: « je serais là en tant que femme » J: »je suis désolé » D: »tu sais que je te veux plein de bonheur (…) si tu me veux à l’extérieur, cherche au fond de ton coeur, fais ton choix et fais le bon choix.  » J: »tu sauras, tu vas savoir ce que je pense ». D: »je te fais plein de bisous, parce que tu sais que je suis tétue comme une mule (…)fais les choses bien » J: »j’aimerais car c’est le seul truc dans lequel je fais que de la merde ».
Sabrina est dans un état de stress intense en attendant le retour de Jonathan…

Il confesse: « j’aimerais claquer des doigts et qu’il y ait plus de maison, plus de sas, mais qu’on soit encore là. Limite j’ai envie d’aller gerber parce que j’ai fait mal à plein de gens. Je peux m’en prendre qu’à moi-même ». Le sentiment de culpabilité est immense pour un hypersensible (une caractéristique des surdoués).

Sabrina lui demande ce que daniela lui a dit: « elle m’a dit que je l’avais trahi, que je réfléchisse bien à mes choix » elle voit une menace: »si tu veux tu peux la récupérer » J: »oui c’est pas comme ça, c’est pas ce qu’elle m’a dit: qu’est-ce qui se passait dans ma tête, pourquoi j’ai pas attendu deux semaines, que je foutais la merde ». Et Sabrina la prend dans ses bras: « tu doutes, t’as le droit de douter (…) tu sais ce que je pense par rapport à toi ». Jonathan avoue sa perplexité et préfère ne pas en parler avant d’avoir fait un choix parfait: « dans ma tête, j’ai tellement d’éléments qui rentrent en jeu dans ma façon de penser que c’est trop le bordel (NDLR:j’entends « sur internet ») je vais dire que de la merde, je parle pas »

Nikos commente : « daniela pourra-t-elle faire pencher les choses en sa faveur? (..) on ne maitrise pas ses sentiments encore moins les conséquences ».
jonathan confesse les raisons de son silence: « ce qui m’a géné pour parler, (..)je me suis mis à sa place et dans sa position, ce que j’ai fait vis-à-vis d’elle c’est pas bien (..) lui soumettre mes doutes, c’est pas fair-pay ». Sabrina confesse sa confusion : »je sais pas du tout ce qu’il pense (…) j’ai plus envie de lui parler tellement il me fait mal ».

Jonathan confie à emilie qu’il se retrouve dans un dilemme moral impossible: »j’ai l’impression que je suis en train de tout casser dans tous les sens. Ce choix je l’ai fait parce que j’explosais, que je petais un cable et c’est un putain de choix qui demande énormément de changements. J’ai peur de pas m’y tenir (…) c’est un truc de ouf ». Sabrina est blessée: « il s’est mis à douter » et vanessa essaye de la rassurer: « il va se calmer et il va revenir vers toi ».

Jonathan est en train de calculer le choix à faire: « si tu fais un choix radical, (…) je l’adore sam, je te jure je l’adore mais c’est tout ce qu’il y a autour: je me dis sa famille, sa culture, je me dis la responsabilité que ça amène sur moi, d’être celui qui va tout changer dans sa vie, (…) mais qu’est-ce que j’ai fait! ».
Je n’aimerais pas être à sa place : il confesse: « je suis mal à l’aise: j’ai blessé une fille cette semaine que je voulais pas blesser en pensant que le fait de faire ce choix, ça me permettrait d’agir comme je veux sans qu’on puisse me le reprocher. le truc c’est qu’elle ne me le reproche pas, parce qu’elle le comprend : elle comprend qu’on a besoin d’affection, qu’on ait besoin de tendresse (…) pourquoi je me suis arraché le cul pour daniela pendant deux mois et demi si j’ai pas envie d’être avec elle? Il y a un paradoxe là dedans: au fond de moi-même, je la connais la réponse, je me dis: mec t’essayes de te convaincre de quoi: de pas être avec une parce que t’as envie d’être avec l’autre ou de te mettre avec l’autre parce que tu gères pas le fait d’être avec la première. Tu vois ma tête comment elle bosse déjà. »
Devant ses sentiments conflictuels, il essaye de rationaliser son choix et de s’auto-analyser afin de savoir le bon choix, mais c’est un dilemme, et encore plus difficile à trancher pour un surdoué qui a une tendance naturelle à la procastination (le fait de remettre au lendemain une décision ou une action), du à un perfectionniste immense: il essaye de faire le meilleur choix, mais chaque choix est imparfait dans son cas !

cindy parle à jonathan: »tes sentiments, tout ça c’est bidon, on est trop ensemble, pour tout à l’extérieur, et pour ta vie personnelle, il est pas trop tard » J: »je me sens vraiment tout seul: (…) la pression plus le balancement entre gérer cette relation à l’extérieur qui me fait flipper parce que je connaissais rien de cette relation (…) meme là tout à l’heure elle m’a donne le choix » Cindy: « elle se laisse pas intimider par une amourette c’est très bien chez une femme ». Cindy confesse: »sabrina elle s’est déclarée vainqueur trop tot (…) elle s’est dit: j’ai ma place en finale, le public adore les couples (…) Daniela (…) a laissé une ouverture au john en lui disant (…) réfléchis bien, et ça c’est l’ouverture du siècle ». C’est en effet un signe de tolérance fort, et cela pourrait faire pencher la balance. Sabrina souffre de ce délai: « j’ai fait le choix d’assumer (…) et lui il doute ». Jonathan confesse: »ce que je me reproche, c’est la faiblesse que j’ai eu dans cette maison: à force de chercher à compenser un manque, de le transférer vers quelqu’un et finalement il y avait une partie de sentiments et une partie de compensation, c’était pas pur ».

Jonathan confie ses doutes à Sabrina: « il y a des phases où il ya des doutes (…) j’ai vraiment l’impression d’être perdu (…) par rapport à ce que je veux vraiment ». Sabrina répond: »je me sens conne (…) j’ai jamais eu aucun doute » J: »le problème c’est pas toi (…) tu te rends pas compte de ce que ça implique pour moi » S: »tu perds beaucoup moins que moi » J: »je veux pas que tu perdes. J’ai juste l’impression que je suis une bombe » S: »tu crois que j’aurais peur? (…) je croyais qu’on aurait assez réfléchi, assez réfléchi aux conséquences pour s’afficher (…) excuse-moi John (…) je te laisse une semaine pour le comprendre ce malaise. A la sortie tu récupéreras ta vie, à la sortie tu récupéreras daniela » J: »tu préfères que je te mente? » S: »Non, t’es toi-meme au moins, je regrette » J: »ça sert à rien de se retourner la tronche ».
Jonathan essaye de ménager ses sentiments en mettant son coeur à nu, et Sabrina est assez compréhensive pour lui laisser un délai.

Dimanche

Nikos annonce: « deux ravissantes brunes qui se battent pour vous avoir, ça peut faire rêver », peut-être mais devoir faire un choix et blesser quelqu’un au passage, c’est un dilemme insoluble. Au réveil, sabrina n’en peut plus: « J’ai envie de sortir. c’est pas une histoire de mec, mais une histoire de fierté. T’imagines ce qu’il m’a fait? c’est grave ». Emilie explique sa stratégie de réconfort envers Sabrina: « Je les secoue au lieu de les prendre dans le sens du poil », la preuve elle lui dit « s’il n’y a pas de dispute il n’y a pas d’amour ». Emilie confesse: « je lui ai dit avant de se mettre ensemble, il faut qu’il réfléchisse à tout ça, mais c’est un gamin dans sa tête ». Effectivement les surdoués peuvent apparaitre immatures. Jonathan s’est isolé : »je me suis endormi avec plein de questions, je me suis réveillé avec (…) un peu moins de questions, mais aujourd’hui les réponses essentielles je les ai. La maturité c’est le fait d’accéder à la compréhension de ses propres actes et à une certaine compréhension des relations qu’on a avec les gens. » En fait, j’analyserais différemment: ce n’est pas la maturité, mais le sommeil qui lui a permis d’analyser et de trouver la solution. Le proverbe « la nuit porte conseil » est vérifié scientifiquement: des expériences montrent que des cobayes trouvent plus vite la solution à un problème après une période de sommeil (par rapport à ceux qui ne dorment pas).

On voit jonathan prendre Sabrina et l’embrasser avec le bandeau: »john serait-il amoureux de Sabrina? ». Elle confesse: « son coeur m’appartient mais il a peur d’une relation sérieuse ». une relation sérieuse avec une famille et un mode de vie stricte, ça peut être difficile…

Cindy le cuisine: « la situation c’est ingérable dans la maison (…) je lui ai dit les raisons de mes doutes ». Cindy confesse (en se moquant de Jonathan) : « l’invincible leader de la maison des secrets (..) d’un coup s’est fait tourner la tête par deux nanas. Sa tête? une vraie girouette, il ne sait plus où aller, il est déboussolé, il sait plus où aller, bref il a perdu la tête. (…) jonathan est un coureur, même s’il a beaucoup de sentiments pour sabrina, c’est pas quelqu’un qui va aller vers le mariage et qui prend pas trop de responsabilités » effectivement, Jonathan confirme qu’il était libre dans ses relations sentimentales : « ça fait quatre ans que je fais ce que je veux (…) elles étaient plus dans le mode: »on se voit si t’as envie qu’on se voit » mais la situation ici a amené un bordel carrément emplifié: j’ai d’un coté une personne qui est tous les jours avec moi.(…) Dans le monde réel, si t’as pas envie de répondre au téléphone, tu réponds pas ». Les conditions du jeu rendent la décision encore plus compliquée: Dans la vraie vie, on n’est pas obligé de se côtoyer, et donc arrêter une relation sentimentale est plus facile. Cela peut faire pencher la balance vers Sabrina car elle est présente.

Sabrina confesse: « j’aimerais qu’il me dise qu’il veuille rester avec moi (…) j’aimerais qu’il vienne me parler ». La production montre jonathan en train de tourner autour de sabrina (pour la vaisselle) mais ça ne veut pas dire qu’il évite la discussion (ce que le bandeau suggère) ! Jonathan confesse à didier qu’il sait que son choix fera des dégâts : »il suffit que je dise deux trois mots ici il se passe une guerre (…) soit ici (…) soit dehors, quoi qu’il arrive je l’aurais la guerre ». Jonathan confesse: « j’assume pas les actes que je fais, parce que finalement c’est pas ce que je veux dans le fond: je suis « screwed », je sais pas trop de quelle manière je peux gérer ça sans trop casser les pots ». Il essaye de faire un choix sans blesser émotionnellement, mais son choix en fera de toute façon…

Sabrina confie à FX: « j’en sais rien ce qu’il se passe » FX: »il réfléchit par rapport à daniela » S: »il dit que c’est par rapport à nous c’était trop vite, que ça allait prendre une proportion aussi énormé » Fx: »il le fait avec daniela et avec toi » Sab: »il est pas capable d’assumer ».

Jonathan confesse: « il faut que je prenne des distances avec sabrina (…) dans le fond, dans le fond, dans le fond, dans le fond, dans le fond, la relation qu’il me convient c’est celle avec daniela, et ça je le sais. J’ai juste essayé de me persuader que c’était pas le cas, mais c’est plus fort que moi » je ne comprends pas ces haussements de sourcils à la fin de cette phrase …

Pour préserver son intimité, il choisit l’heure CSA (une heure par jour loin des caméras afin de soulager la pression d’être constamment surveillé, une bonne chose à mon avis », donc on ne voit que les commentaires au confessionnal :
– Jonathan : »j’ai parlé avec sabrina en CSA par rapport à mon attitude depuis hier soir, par rapport au changement qu’il y a eu: l’officialisation de la situation, et à l’effet boule de neige qu’il y a eu derrière, et au fait que je voulais calmer les choses parce que j’avais du mal à gérer cette situation. »
– S: »par rapport à ma relation avec john, c’est terminé. il m’a dit qu’il pouvait pas gérer, (…)il a peur ».

Jonathan explique son analyse personnelle de sa relation avec Sabrina: « c’est pas spécialement moi qui lui plait c’est les rêves que je lui donne. c’est ce que je lui propose, c’est la vie que je lui montre, et ma vie si tu la regardes sous les bons cotés elle fait rêver, parce que je fais vraiment ce que je veux (…) il y a certaines personnes je vais montrer un petit peu plus (…) et le moment où je m’en vais c’est considéré comme un abandon. c’est que plus tard qu’on se rend compte que c’est un abandon positif: il y a des gens qui ont besoin d’apprendre à nager (…) meme si je l’ai fait de façon maladroite, je lui ai dit: viens sur mon bateau, et finalement tu vas apprendre à nager (..) J’ai arrêté la machine infernale, je me sens vraiment soulagé. »

ll raconte que sa confrontation avec Sabrina l’a confronté à la réalité: »hier je te jure elle m’a calmé, toutes les questions que j’avais mis dans un coin du bureau, elle a fait exploser le bureau », et qu’il a cédé à son charme: « elle avait une robe rouge, le plus rouge de la planète et des escarpins rouges vernis, un truc mon frère » (et il se gifle).  » elle est magnifique, mais c’est pas le principal. en l’espace de deux secondes, quand j’ai regardé dans ses yeux j’ai vu qu’elle avait compris, qu’elle savait ce qu’il se passait dans la tête. et c’est cet instant où on se sent vraiment tout nu, où on sent que la personne en face il passe au delà même de son propre regard et qu’il voit à l’intérieur de la personne et ce regard là (coupure au montage) même si on même si on avait des arguments convaincants pour une cause j’arriverais pas à la plaider devant elle ». Je pense que c’est la compréhension de Daniela envers son statut de surdoué et le fait qu’elle l’accepte tel qu’il est qu’il a fait ce choix. Il est tellement difficile d’être accepté tel que l’on est quand on est surdoué …
Didier confesse: »on voyait dans les yeux de sabrina qu’elle était vraiment amoureuse.

Emilie prend parti pour sabrina: »si il fait ça faut pas compter sur lui (…) soit tu fais les choses à fond et tu fais les choses jusqu’au bout, soit tu fais rien ».

mission secrète pour bruno: « si tu réussis à ne plus adresser la parole à FX pendant une journée entière, tu gagnes 1000 E » et FX invente une raison devant ce comportement inexplicable: « il veut pas me parler aujourd’hui parce qu’il est en demi-finale? ».

La franchise doit être « mise à l’épreuve » par la voix avec des questions négatives: ils doivent citer ceux qu’ils ne souhaitent pas voir gagner.

FX est vexé: « la personne que je ne veux pas voir gagner c’est bruno, étant donné que j’étais le seul à le défendre et il ne me parle plus depuis aujourd’hui. » Bruno ne s’offusque pas car il sait que c’est à cause de la mission: « je connais FX et je sais très bien qu’il a besoin d’attentions (…) ça a du le blesser » Fx continue: « La deuxième personne c’est emilie: il y a eu trop d’histoires entre nous (…) même si je pense que je ne serais pas en finale ». Un peu d’humilité dans ces paroles ou une stratégie pour en montrer?

Cindy continue d’être paranoïaque envers sabrina et voit un complot: « sabrina car je pense qu’elle pensait avoir un peu d’avance par sa relation avec Jonathan (…) elle s’est fait devancer par la charmante daniela (….) je la trouve fausse ».
Elle attaque ensuite Fx: il manque d’humilité (…) il a trahi tous ses amis, notamment moi (…) Il nous a utilisé (…) ce n’est pas quelqu’un de bien et à cette finale je ne veux voir que des gens bien (…) sa grosse tête il faut la faire dégonfler. » Elle confesse que c’était une vengeance: « La vengeance est un plat qui se mange froid (…) pour moi la vérité est très importante, la franchise aussi. J’avais envie d’être au-delà de ce que je peux être à l’extérieur. (…) La vérité est très blessante parfois, en tous cas ma vérité, je ne sais pas s’il existe une vérité globale, mais en tous cas la mienne est assez brutale (…) je suis consciente de ce que je suis et de ce que sont les autres ». Je ne dirais pas ça, sa paranoïa et son féminisme font écran.

Sabrina est vexée des délires de Cindy : « la première habitante que je ne veux pas voir en finale, c’est Cindy, car elle ouvre trop souvent sa bouche pour dire des conneries, elle me saoule. (…) bruno, c’est l’habitant qui s’est le moins adapté à la maison »

Didier enfonce le clou sur le cercueil de bruno: « le premier c’est bruno (..) trop mystérieux. (…) et le deuxième c’est FX, (…) je ne veux pas voir deux métis en finale ». Une bonne fausse raison ethnique, un peu hypocrite, non?

Emilie se venge de FX et cindy : « FX s’il est en finale, il nous donnera mal à la tête s’il prend encore plus la grosse tête (…) cindy alias l’hystérique (…) on l’a assez entendu parler depuis deux mois (…) parfois elle casse nos délires quand on s’amuse (…) moi qui suis plutot une fille de joie » alors qu’elle voulait dire « fille joyeuse », mdr. Cindy lui fait remarquer: « bravo fille de joie ».

Jonathan et Cindy commentent l’intérêt de cette épreuve de manière ironique : » ce jeu fait une bonne ambiance: on se fait de nouveaux amis et de nouveaux ennemis, (…) c’est bien la franchise, (…)c’est tellement rare ici ». Et oui, cette épreuve ne fait que créer des tensions!

Bruno abandonne la mission et discute avec FX. pour seulement 1000 euros, il a raison. FX confesse: »j’ai essayé de faire le moins de mal, si je suis encore là c’est que j’ai bien joué ».

Cindy confesse: « je me vois pas du tout gagnante » et jonathan réalise que ses indécisions peuvent lui porter préjudice: « moi je m’y voyais bien et là d’un coup, je me dis : c’est la vie et les gens ils peuvent le comprendre (…) je préfère être bien avec moi-même et défoncer peut-être mon image à l’extérieur (…) plutot de que d’être faux. (…) ca risque d’influencer le choix des gens (…) je me sens ok cool car j’ai assuré ma place en finale, et pour moi c’est une bonne réussite (…) maintenant c’est clair que mon objectif premier il était de gagner le jeu. J’ai essayé de le faire propre, collectivement, mais je me suis retrouvé dans une situation où j’ai peut-etre un peu dérapé ». Et oui, son hypersensibilité émotionnelle l’a emporté sur son raisonnement logique: sa raison lui disait de rester avec daniela, mais le manque de contacts physiques a accéléré le processus de séparation avec Daniela, et les contacts physiques (démultipliés à cause du contact permanent) avec Sabrina l’ont fait craquer.

sabrina essaye de montrer sa colère à didier : « je me suis affiché pour rien, alors qu’il n’en a rien à foutre (…) je croyais que c’était du sérieux » Sabrina est en fait blessée des paroles paranoïaques de cindy qui remettent en cause sa sincérité : « je l’ai fait parce que j’étais amoureuse, (cindy arrive) et il y en a ils se moquent du mal des autres en disant des phrases comme tout à l’heure. Cindy, tu crois que tu m’as pas fait mal au coeur? » et cindy au lieu de compatir l’enfonce en se moquant d’elle en la parodiant comme si elle était stupide: « je t’imite: « ça fait 6 semaines » quand on fait une attaque, il faut avoir la force de riposter ».
Jonathan culpabilise (démultiplié chez un surdoué): »l’élement central du problème c’est moi, (…) mais j’ai pas envie de me sentir responsable des états d’âmes des gens quand je prends une décision: qu’est-ce que tu veux que j’y fasse ? que je disparaisse, je voudrais bien ».

Bruno aussi commence à devenir paranoïaque et interprète les doutes de jonathan envers ses relations amoureuses à l’envers : »si ça se trouve tout ce q’uil nous raconte sur sa vie, c’est que de la merde ».On voit juste après FX confesser: »il y en a qui feront tout et n’importe quoi pour gagner », mais le montage sous-entend qu’il parle de Jonathan alors que c’est une phrase générique! Ce n’est pas la première fois que Cindy déteint sur FX…

lundi

Benjamin revient de sa convalescence (grippe non A)
Au réveil, « c’était l’ambiance enterrement » selon Émilie. Sabrina reprend du poil de la bete: « c’est moi qui devrait avoir encore plus mal (…) il me fait mal, il le regrette ». elle confesse: « je me relève, ce qui ne me tue pas me rend plus forte. Je ressors avec plus de maturité et bien grandie ».
Jonathan dit à didier: »dans les trucs qui sont pas logiques, je suis perdu ». Il confesse: »j’aurais du avoir qu’une seule ligne de conduite: Ce fonctionnement pour moi est vraiment pas logique: j’aurais du avoir une certitude. J’ai l’habitude d’avoir pas mal de certitudes vu qu’à chaque fois je fais des déductions logiques, c’est évident et là j’ai pas d’évidence, et moi c’est très perturbant. » En fait, ce qu’il décrit ici, c’est une stratégie de défense des surdoués: leurs émotions sont tellement fortes (jusqu’à en pleurer) qu’ils rationalisent leurs sentiments, mais ici il n’est plus possible de rationaliser car le choix est illogique: chaque choix est mauvais.

Emile essaye de réconforter Sabrina: »il va la laisser tomber ». Elle lui conseille: « pour le bien de sab, c’est de s’éloigner un peu de lui ». Comment s’éloigner de quelqu’un qui est 24/24 dans le même espace clos? Dans la vie réelle, on peut s’en remettre d’un chagrin d’amour, mais ici, c’est impossible !
Jonathan confesse « la leçon de sagesse selon big boss john » (selon la production) : « elle est en train de grandir, (…) elle a beaucoup de circonstances qui sont là dedans: l’éducation, la famille au-dessus, la communauté, la protection du groupe. C’est concevable qu’elle soit pas aussi solide ». Il analyse sa fragilité émotionnelle comme venant d’une système trop protecteur.

Sabrina en discute avec FX: « quand je vois son comportement, je pense que tu vaux mieux que ça, il est pas sur de lui (…) c’est pas un mec, moi je suis un mec, j’assume jusqu’au bout ». FX confesse: « john, c’est quelqu’un de très intelligent mais il est pas malin, donc du coup à chaque fois ça lui retombe dessus: sabrina, daniela il lui fait du mal à toutes les deux et c’est pas cool ». Est-ce une Intelligence émotionnelle manquante ou une rationalisation excessive?
Pour Sabrina, elle se protège en déclarant la rupture : « j’ai tourné la page ».

Jonathan va voir Sabrina: « je t’ai juste dit: on se prend pas la tête et on verra dehors, mais toi t’es passé en mode… Non le truc c’est qu’on sait pas ». Mais la rupture est consommée pour Sabrina : « ca rentre par une oreille et ça ressort par une autre ». Jonathan confesse: « Ici dans cette maison, je préfère être neutre plutot que de prendre parti alors finalement que dans les deux cas je suis pas à l’aise aujourd’hui » : devant un choix impossible qui va blesser l’une des femmes qu’il apprécie, il a essayé de procrastiner (un défaut des surdoués: il ont tendance à remettre une décision au lendemain), mais il n’a pas compris que procrastiner une relation amoureuse la brise de facto (le doute crée un manque de confiance mutuel). Jonathan confesse: « un je pourrais le régler direct quand je serais dehors, et l’autre en découlera »: en fait il essaye de temporiser afin de tâter le terrain avec daniela, et si avec daniela ça ne fonctionne plus, il veut se garder l’option de revenir avec sabrina!

Sabrina lui explique: « il y a plus rien (…) j’ai fait une erreur, j’essaye de l’assumer, c’est dur je sais je suis pas comme ça (…) arrête d’être mal »
Jonathan continue d’être neutre: »j’ai envie de te prendre dans mes bras. je vais plus parler, je vais plus dire ce que je pense dans cette maison jusqu’à tant que j’ai le cul dehors » Sabrina répond: « je t’écouterais pas je pense, pas grave, ça fait du bien de se prendre des claques » Elle confesse: « maintenant je vais bien (…) en étant heureuse, en me foutant de la situation, je sais que je lui fais mal: je sais qu’il comprend pas et ça c’est vrai que ça me plait ». Jonathan lui dit: « c’est pas les claques que je prends qui me touchent ». Sabrina: »c’est les claques que tu fous » Jonathan: »ouais ».

Il confesse: « ça me touche de faire du mal: je voulais pas faire du mal à daniela, je l’ai fait, je voulais pas faire du mal à Sabrina et je l’ai fait aussi. J’ai juste accepté le constat: celui de voir que j’ai blessé une jeune fille qui a vraiment tout pour elle : sabrina (…) et c’est vraiment une fille qu’on a envie de protéger (…) et le truc que j’avais pas envie de la blesser et j’ai blessé une femme qui est là à l’extérieur et qui a cru en moi et que j’ai l’impression d’avoir déçu »
Sabrina est définitivement passée à autre chose et se venge: « c’est moi qui mène la danse (…) lui il a plein de doutes: il sait pas où il va ».

La voix propose une Épreuve qui va récompenser d’une journée en « tête d’affiche », l’équivalent d’une tête de gondole dans un supermarché. Cindy ne voit pas l’intérêt et se retrouve dernière: « si les gens ont voté pour moi, ils peuvent le faire sans voir ma photo sur le plasma », elle n’a pas tort. Le jeu est un peu plus intellectuel que d’habitude : chercher un objet d’une couleur, ou commençant par une lettre. La voix est assez partiale à mon avis: elle refuse l’objet de sabrina sous prétexte qu’elle est daltonienne, alors qu’il est bien vert sur mon écran de PC (je suis en vacances quand j’écris l’article et je le vois sur internet 😉 ).

C’est FX qui gagne le droit d’être affiché e til est très modeste : « quand on gagne, c’est qu’on l’a mérité ». Cindy en profite pour le casser car elle ne veut pas qu’il gagne: « fx commence à agacer les gens ».
Emilie réalise l’enjeu des 150 000 euros à gagner et le fait que l’argent virtuel des cagnottes devient réél: « tu les prends en vrai ». Jonathan apprécie son statut de finaliste: « c’est une chouette récompense après 12 semaines de challenge ».

Les 3 candidats « meilleurs enqueteurs » selon les internautes sont cindy, emilie et FX, et remportent un buzz gratuit. Cindy offre son buzz à didier. Cindy qui est le dernier secret brouille les pistes: « moi je balance pas mon secret et je vous donne des indices bidons », phrase rigolote car l’indice bidon est qu’elle a déjà balancé son secret !

Nouvelle étape de la mission secrète: cindy et jonathan doivent faire buzzer le faux secret que john est un ex-petit ami de Cindy « sans jamais le formuler ouvertement ». Jonathan écrit sur son bras: « secret c’est X » et le montre à didier qui buzze : »elle a du connaitre jonathan par le passé ». Jonathan confesse: »je lui ai écrit clairement quel pouvait être le secret de cindy, comme ça s’il le buzze, on a rempi notre mission ». La voix ne pouvait pas manquer cette occasion d’accuser jonathan de tricheur, alors qu’il n’a pas dit « ouvertement » le secret, mais l’a aiguillé sur ce secret.

Lors de la confrontation, Cindy dit: « Jonathan et moi nous avons un secret en commun, le secret c’est comme tu as pu le deviner (elle éclate de rire, avec un rire diabolique) mais non, ça a jamais été mon ex » (on entend une voix que je pense être bruno dire: »merci mon dieu »! Fx confesse: « pourquoi pas, elle est tellement folle et john il est tellement spécial » . La voix explique la mission et continue : « jonathan, en écrivant le mot « ex » et « secret » sur ton bras aujourd’hui ». Jonathan hallucine: « j’ai jamais… oh là non ». La voix continue: « et en le montrant ostensiblement à didier, tu as fait échouer votre mission« . Il se lève: « vous me faites halluciner dans cette baraque quand même ».

Jonathan avoue ensuite: « j’ai joué le jeu, je suis allé voir didier et je lui ai dit ce qu’il devait buzzer », et FX en profite pour remettre sur le tapis ses « tricheries » passées: « il a fait partir la moitié de ses potes parce qu’il avait triché ».

Par contre, il ne comprend comment la production a su comment didier a eu l’information: « c’est impossible que la production ait vu ce que j’avais écrit sur mon bras » car il a bien étudié l’emplacement des caméras et s’est positionné de façon adéquate, mais il a oublié le fait que didier a reporté le tout à la production!

Jonathan confesse: « je suis un champion de la mauvaise foi et je l’assume. L’annonce de la voix (…) m’a tout de suite fait sortir de moi avec un attentat au bluff. (…) ça n’a vraiment peu d’importance dans le fond: c’était un bon délire je savais que je ne faisais pas perdre d’argent à didier, que j’en faisais gagner à cindy, finalement robin des bois c’est le seul qui s’est retrouvé le cul dans l’eau et finalement personne mangera » Pour lui, la perte n’était que pour 1000e mais cette tentative d’accélérer les choses n’a fait gagner que la production et les habitants n’auront pas plus d’argent: « personne mangera ». Pour moi, c’était un combat contre la radinerie de la production (qui gagne énormément d’argent sur leurs images) qui est une injustice flagrante, et les surdoués sont intolérants à l’injustice…

Soirée karaoké, et pour changer, la production laisse sous-entendre des messages avec les paroles des chansons qu’elle fait chanter: « je me voyais déjà en haut de l’affiche » pour jonathan et FX, « tu n’es pas là » pour Sabrina. Jonathan confesse: « c’est comme si tu te prends une petite leçon au passage: (..) ca donne envie de passer la pommade sur le coup de soleil et c’est pas à moi de le faire aujourd’hui ». Belle expression. Sabrina confesse: « c’est lui qui n’assume pas, (…) il ne peut s’en prendre qu’à lui-même ».

On a droit à un beau moment de comédie quand cindy chante « paroles, paroles » de dalida avec Jonathan encore des mots « des mots magiques, des mots tactiques qui sonnent faux (…) tu me fais chier jonathan, quand tu vas finir par dégager de cette maison » J: »que tu es belle » Cindy: »tu le dis à toutes les nanas de la maison ».

Sabrina parle à Jonathan: « arrete de faire la gueule » « je fais pas la gueule, je suis pas là, mon sourire il est parti en vacances.(…) on a tous nos moyens de se défendre et de cicatriser ». Sabrina: »pourtant d’habitude c’est dur mais là »J: « ce que je te dis et ce que je pense comme je te le dis, dans ta tête ça va pas arriver pareil (…) je reconnais que je t’ai fait du mal et je m’en veux un truc de ouf (…) je suis désolé (…) la vraie bonne action là-dessus c’était de voir d’attendre dehors » S: »t’aurais pu le dire avant d’avoir agi. (…) moi je suis pas revenu sur cette décision » elle confesse: « c’est un manque de maturité, (…) c’est un grand bébé au fond de lui ». C’est effectivement un défaut des surdoués !

Pour contrebalancer le mal émotionnel qu’il lui a fait, il l’autorise à le punir physiquement en lui mettant des claques (en l’encourageant: « tu peux mieux faire (…) encore vas-y ça défoule »). Il supporte jusqu’à 20 claques (un par habitant), puis elle lui fait un bisou: « c’est pour te remercier, tu m’as fait grandir ». Tout ce qu’il fait, c’est répéter sa phrase en baissant la tête et en mettant les poignets sur ses hanches (car c’est ce qu’il disait).

Mardi

La production veut apparemment relancer l’intrigue des relations amoureuses de jonathan et sabrina: »cette love-story est-elle définitivement terminée? »

Jonathan se réveille en faisant un câlin à sabrina. Il confesse: « daniela aujourd’hui elle représente le doute parce qu’on se connait pas finalement plus que ça, Sabrina elle représente la peur, les engagements qu’il y a derrière, la famille. s’il le faut je vais perdre toutes les deux dans l’histoire (…) j’ai besoin de voir cette histoire avec daniela ».

Sabrina confesse: « je le comprends pas ce garçon, il a besoin de me serrer dans ses bras alors que c’est sa faute si on en est là aujourd’hui ». Quand jonathan lui demande de gouter son smoothie, elle répond: « il a un gout d’amertume », mais parlait-elle de son smoothie? Jonathan confesse: « je comprends que sabrina soit déçue (…) ça me chagrine de la décevoir elle, et surtout en voyant sa déception, je me déçois moi ».

Sabrina et Émilie font le processus de deuil en lisant les lettres d’amour de jonathan puis en les déchirant. FX en rajoute en chantant: »paroles, paroles ». sabrina avoue que ce rituel l’aide: « même si john me dit que ce qu’il a écrit c’est vrai, j’en ai besoin pour tourner la page ». Jonathan l’apprend : « tu te souviens des petits mots que je t’ai écrit » S: »celui-là? il est trop déchiré » J: »tu me connais pas, j’ai grandi dans les puzzles ». Un puzzle n’est qu’un challenge intellectuel. Il confesse: « le symbole est super fort: déchirer ces papiers c’est tourner la page ».

Annonce importante de la voix: « vous êtes tous nominés, demain vous serez convoqués au confessionnal pour élire celui qui mérite le plus de gagner secret story« . Les habitants savent à l’avance qui va être nommé… et jonathan sait qu’il n’aura pas de voix: « les personnes n’auront ni l’envie ni le réflexe de mettre mon nom dessus ».

Mission collective: ils doivent avouer les deux plus gros mensonges faits dans la maison des secrets.

Fx: « c’est d’avoir joué avec les sentiments de cindy (…) j’avais aucun sentiment amoureux ». Cindy se venge en se moquant de sa tenue vestimentaire et sa coupe de cheveux : »je trouve ça nullissime, je trouve qu’il est habillé comme un sac. (…) sa coupe de cheveux était absolument immonde (…) t’avais une tête de cul ». FX confesse : »s’attaquer à la tenue vestimentaire de FX c’est dangereux ». C’est un sacrilège ?

Jonathan en profite pour faire une déclaration sur sa relation : « on a pris des distances et je lui ai dit que c’était par rapport au fait que j’avais vu daniela et que je doutais là-dessus, alors qu’en fait (…) les distances je les ai prises par rapport à la peur que j’avais de l’engagement que ça impliquait avec sabrina et que j’ai pas envie de m’engager si je suis pas sur à 100% et l’engagement est tellement fort que j’ai pas envie de le faire à moitié et c’est pour ça que j’ai pris cette décision de casser un peu notre relation même si il y a l’histoire daniela mais en l’occurrence c’est pas du tout le problème. C’est juste que par respect pour toi et parce que j’ai conscience que t’es une fille vraiment bien mais je préfère risquer de te perdre mais réfléchir et d’être sur à 100% si je m’engage plutôt que de réfléchir à moitié et trahir cette parole. Voilà ». Sabrina lui fait un calin.

Sabrina confesse: « c’est les feux de l’amour, un jour c’est fini, le lendemain on sait plus (…) il pleure parce qu’il me fait du mal, il le sait et il veut pas me faire du mal ». Cindy qui ne sait rien de la condition d’hypersensible de jonathan imagine encore un complot: « j’avais envie de rigoler quand il chialait (…) il est bon comédien ce jonathan. Ecoutez on a pas la télé, faut bien qu’on ait des acteurs dans la maison, on s’ennuierait sinon ». Sa paranoia légendaire lui fait voir un jeu d’acteur alors qu’un surdoué ne peut pas contenir ses émotions (il est souvent ému jusqu’au larmes)…

Cindy est félicitée de son aveu par la voix et est affichée sur le plasma: « j’ai un petit air mutin qui me ressemble bien, j’aime bien ». Benjamin la casse: « un petit air mutin, je suis pas sur que le mot convienne », effectivement elle a l’air d’une prostituée de bas étage avec son maquillage outrancier…

Je remarque les talents de réalisatrice de cindy afin d’avoir de bonnes séquences à diffuser à l’image : cindy s’étonne de sa réussite d’avoir gardé son secret jusque là: « ça s’est jamais fait? c’est pas une blondasse adepte du girl power et ultra-féminine qui va réussir à faire tout ça, et voilà j’ai la grosse tête. » Après ce monologue (elle était seule dans la pièce) elle quitte la pièce pour faire une sortie de scène et conclure la scène, mais elle va dans les douches et se rend compte de son erreur: « là j’ai rien à y faire là », ce qui montre bien qu’elle est sortie de la pièce seulement pour conclure la séquence ! Elle confesse sa satisfaction : « j’ai bien mené ma barque, je suis contente ».

Bruno dit à FX: « il y a beaucoup plus malin que toi et j’en fais partie« . FX est déçu: »il se croit déjà en finale, (…) j’ai l’impression qu’il fait partie de ces chèvres qui font tout pour aller en finale ». Fx: »tu fais le méchant avec moi » bruno réplique: « je suis pas méchant (…) quand je vous dis que vous me sous-estimez, c’est pas une blague (…) je suis même sur de partir vendredi. Je sais tout FX, le projet tempête« . La production passe un bandeau:« projet tempête??? » Fx confesse: »quand il est désarmé, il essaye de mentir ». Il ne comprend pas : qu’est-ce qu’un projet ça peut changer car le public vote? Comme d’habitude quand il est faché contre bruno, il met en doute son amitié: »il pense me manipuler, car au final personne ne m’a manipulé (…) il fera tout pour aller en finale (…) pour lui en tant qu’ami c’est une bonne chose ». Bruno lui dit qu’il ne lui dit pas pour qui il votera, la goutte d’eau de trop? bruno dit: « vous vous croyez tous malins ? je suis beaucoup plus malin, vous imaginez même pas » Fx: »bruno là tu me parles comme une merde » B: »pour une fois que c’est moi et que c’est pas toi » Fx: »parles-moi comme une merde, continue (…) amitié, meilleurs amis, tu fais tout pour casser ». Effectivement, il va un peu loin… est-ce de l’intelligence ou un coup de bluff pour relancer son personnage? Je penche pour le coup de bluff…

Fx va raconter à emilie: « il a un problème bruno ». Em: « personne ne peut parler à bruno, essaye de réfléchir avec ton cerveau d’oiseau ». Fx confesse: « bruno on sait pas ce qu’il se passe dans sa tête (…) il a inventé un projet tempête ».

Fx ne sait pas pour qui voter et Emilie hésite à voter pour Jonathan: « t’as pas suivi mes conseils (…) je t’ai toujours soutenu malgré tout avec tes histoires de coeur, tu crois que je suis pas dans une situation difficile? j’ai uen copine qui est brisée et une ami qui est perdu » Il explique: « je me suis remis au milieu ». Jonathan analyse: « Emilie a un parti pris évident ».

soirée mille et une nuits: sabrina dit à jonathan « moi je suis ange, et toi tu es satan (…) toi tu as ça (mon petit ongle) d’ange et tu as la maison de démon (elle montre la maison). elle confesse: « je souffre à l’intérieur de moi et je garde le sourire. C’est un dépassement de soi en fait. Il ya toujours de l’amour mais je ne peux pas profiter de cet amour ».
Jonathan est choqué par la comparaison de sabrina : » j’ai pas l’habitude d’avoir un cul sur chaque chaise,à vouloir avoir le cul sur chaque barre tu te retrouves le cul dans l’eau et ce choix il faut que tu le fasses vite« . Il a enfin compris …

Cindy taquine FX sur le fait qu’il ait admis avoir menti sur leur relation. Bruno est outré d’apprendre qu’il a menti alors qu’il n’était pas dans la confidence: « tu me ments sur des trucs comme ça (…) tu m’as pris pour un con (…) qu’est ce qu’il me dit que tu joues pas avec moi? ». Bruno confesse: « je sais pas s’il est sincère ou pas, je me demande s’il m’entubera un jour ou pas ». Il explique qu’il pense voter pour lui-même : »je doute de toi aujourd’hui ». Fx le prend dans ses bras. Fx confesse « c’est une réconciliation de facade: il fait semblant de me faire croire qu’il doute, mais je sais qu’il doute pas ».

Cindy vote pour didier: « il arrive à me calmer dans mes crises d’hystérie », et didier lui rend bien car il vote pour elle. Bruno vote finalement pour FX, mais il vote pour jonathan. Sabrina vote pour emilie, emilie pour Sabrina, c’est une égalité parfaite ou quoi ? non, jonathan fait pencher la balance pour émilie. Emilie est étonnée…

mercredi

FX a reçu la mission secrète de préparer le petit-déjeuner pour tout le monde, et il accepte pour une fois « ça ne m’a pas dérangé, je ne suis pas là pour être le domestique de qui que ce soit ». Il va pousser le vice jusqu’à amener le petit-déj au lit. Didier est halluciné: « mais qui es tu? », Cindy demande du lait dans son café, et il s’éxécute, émilie lui fait un câlin, et Jonathan s’exclame: « c’est miggnooonnn ». Cindy confesse: »il l’a fait avec le sourire, ce qui m’a encore plus énervé le matin ». Il gagne 1000 euros, radine la production… ça change: »c’était avec plaisir ». Et les réactions des habitants l’ont tellement motivé qu’il imite la voix à la manière créole: « Je fais pas le méchant je fais le guignol ».

On a l’explication des votes quasi-identiques: Jonathan a fait un pacte avec fx, emilie et sabrina pour se soutenir mutuellement. La production met en doute le fait que jonathan respecte le pacte, mais emilie est consciente de pouvoir partir quand même vendredi. Jonathan aurait du voter pour FX et cindy voit la déception de FX: « il était dégouté ». Fx va voir Jonathan: »c’est parce que j’ai réfléchi à l’argument que je pouvais donner: sur Émilie je la connais ». Emilie les interrompt, imaginant des mauvaise paroles. Fx confesse qu’il a compris les raisons de jonathan comme étant: « soit disant parce qu’il connaissait la vie et les choix d’émilie ».

La voix décide de mettre le pacte au grand jour pour créer des tensions: « l’une des qualités requises pour être le gagnant de secret story est l’honnêteté: (…) vous devrez avouer devant les autres habitants qui vous avez choisi ».
– Fx doit avouer qu’il a choisi jonathan, ce qu »il fait en rigolant (il ne peut pas avouer le pacte). La production veut-elle achever l’amitié FX-Bruno?
– Bruno avoue qu’il a voté pour fx: « je trouve que c’est parce que c’est pas parce qu’on est millionnaire (…) Il a décidé de me soutenir (..) après il a décidé de soutenir jon, c’est son choix. »

-Sabrina déclare: »l’elue de mon coeur c’est émilie. » elle confesse: « j’ai pas voulu soutenir john ça m’aurait paru anormal que je dise le voir gagner »
-Jonathan a soutenu emilie: « c’est la personne que je connais le mieux dans cette maison (…) étant donné sa vie et son passé, je pense qu’elle fera bon usage de cet argent » Sabrina le prend mal: « ce qui fait mal, c’est qu’il dit que c’est la personne qu’il connait le mieux ici. c’est-à-dire qu’il ne me connait pas, je comprends pas parce qu’on a été très proches et ne pas connaitre la personne je sais pas je sais plus, je sais plus, oh là là là il fallait que je craque aujourd’hui. » Et non sabrina, connaitre mieux une personne parce qu’on a vécu une semaine non-stop en tête-à-tête ne veut pas dire qu’il ne te connait pas non plus… mais la paranoia du jeu brouille le raisonnement.

Sociologiquement c’est intéressant car en général dans une rupture amoureuse, on ne doit pas rester enfermé 24/24h avec l’objet de la rupture (je ne compte pas les relations entre employés d’une société, car le soir ils se quittent). Sabrina confesse: « j’ai envie d’être dans ses bras quand il passe, quand il est là, j’ai envie de lui parler, de le voir sourire, voir ses yeux dans les miens, c’est tout con ». Elle est encore amoureuse!

Sabrina confesse que jonathan l’a choisi : « john m’a dit qu’il savait ce qu’il voulait, ce qu’il voulait c’était moi. Il a fait son choix, il est en sûr. Il m’a parlé pendant l’heure CSA. Maintenant c’est à moi de réfléchir, je vais le laisser poireauter comme ça, c’est rigolo ».

Sabrina décide de le prendre à son propre piège du « pile ou face » (pour rappel, jonathan avait expliqué que de nombreux choix dans sa vie ont été faits de cette façon. elle annonce la couleur: « aujourd’hui le choix va se jouer sur une pauvre petite pièce de 1 euro » et le tirage est négatif: « non, on ne reviendra pas sur cette décision, la pièce a choisi pour moi » Jonathan confesse: »le coup de la pièce elle m’a fait rêvé, j’adore (…) c’est magnifique, meme si je suis pas sur du tout du résultat, il sera toujours négociable ». Il relance la pièce 3 fois et fait 3 pile d’un coup. Elle lance aussi et tombe sur pile « il me faut 3 pile OK? » elle tombe sur face.
utiliser le hasard pour un choix irrationnel (les sentiments amoureux), quelle belle ironie pour un surdoué !

Vanessa s’interpose devant ce jeu : « vous me faites pitié ». Et Fx en rajoute: « t’es un grand bébé, coeur d’artichaut. Tu veux elles deux? fais ton choix » « je l’ai fait mon choix » « alors , c’est quoi? » FX: « mais si il a réfléchi, c’est un garçon, maintenant il est plus perdu, maintenant Sabrina c’est à toi » . Emilie est perdue : « quest-ce qu’ils font? je sais pas (…)je suis avec eux tous les jours, et je comprends rien ». Jonathan lui parle par langue des signes: « le coeur c’est bon, la tête c’est bon, daniela c’est fini et on y va ça roule« . Emilie le conseille: « Le yo-yo c’est bon ».J: « y a pas de souci » E: »j’allais te traiter, comment t’as fait, il te faut 3 jours d’isolement et là , l’ampoule? » (elle prend l’image de l’ampoule qui s’allume pour imager une idée lumineuse). J: »en quelque sorte » E: »tu me rends ouf » J: »moi aussi » E: »t’es un dingue dans ta tête » J: »je suis un dingue dans ma tête ». C’est une autre preuve de l’incompréhension des surdoués: ils sont tellement complexes que cela peut être interprété par de la folie, et certains surdoués en viennent à penser qu’ils sont fous ou stupides !
elle confesse: »moi j’approuve pas (…) je comprends plus rien »

Soirée love: « chaque fille va choisir son cavalier pour toute la soirée »: alicia (didier déguisé) choisit bruno qui n’apprécie pas. Sabrina choisit Jonathan 🙂 cindy et emilie doivent se partager FX, cindy « s’insurge ». Et les slows commencent… Bruno n’arrive pas à danser avec alicia: « je déteste ça, je préfère me balader à poil que de danser, je n’aime pas danser c’est un truc de ouf ». Pour alicia, c’est impossible, « même si je le brossais dans le sens du poil ».

Cindy confesse: « d’un coup, je me suis rapproché d’FX. (…) Quand je veux quelque chose, c’est flagrant et je le sais, j’ai ce que je veux ». Elle lui dit: « je suis folle de toi FX et t’en as rien à foutre » FX: »embrasse-moi », elle l’embrasse. FX: »je croyais que tu aimais les filles ». c: « c’est pas vrai » « et toi tu aimes les mecs? » « non je joue avec les mecs comme avec certaines personnes de la maison.
FX confesse: »quand elle embrasse, on sent que ce n’est pas faux (…) cindy me trouble énormément (il lève les mains au ciel) s’il vous plait dites-moi qui est Cindy ». Elle aussi est complexe…

Avec 2 couples formés, Bruno sur son fauteuil, emilie doit faire tapisserie.

Sabrina confesse qu’elle se venge : »je vais jouer de ma séduction et le faire languir à fond (…) ça va être drôle. pour moi ça va être drôle,pour lui je sais pas »
durant un slow, Sabrina dit à Jonathan : »je sais pas si je suis sure de moi, tu me fais douter de ce que je ressens » J: »je vais te le montrer  » S: »tu vas me montrer quoi? » J: »que t’as pas à le faire » S: »que j’ai pas à douter sur nous? » J: »moi je suis sur de moi, sinon je t’aurais pas dit ce que je t’ai dit tout à l’heure. maintenant t’as pas de pression ». Elle confesse sa satisfaction d’avoir le pouvoir : « aujourd’hui je suis bien car c’est moi qui le fait poireauter, j’adore ». Jonathan lui dit: « il y a pas un long fleuve tranquille, (…) il y a plein de gens qui ont des longs fleuves tranquilles, moi c’est plein centre de l’océan c’est le triangle des bermudes. il y a des betes de vague tu fais du surf, wow, c’est la folie, vas voir ce que tu veux. Si tu veux le long fleuve tranquille… » S: »non c’est bon je réfléchis, et elle s’en va : il crie de désespoir devant sa fuite: « oh non c’est trop moche ». Il la rejoint: « tu veux la rivière? » S: »je veux être tranquille » J: »c’est le truc auquel je peux rien faire » S: »on n’est pas fait pour s’entendre, on n’est pas fait pour être ensemble » il enlève ses lunettes et montre sa désapprobation : « joue pas là-dessus, joue pas sur une phrase comme ça, franchement. » elle s’approche de lui comme pour l’embrasser et se détourne au dernier moment. il confesse: « sabrina elle m’a rendu fou, (…) c’était comme plein de mecs assez titillant: tu sais quand t’as envie, et qu’au dernier moment ça t’échappe ».

Elle confesse: « maintenant il doute plus (…) maintenant on est ensemble et on est heureux, je sais qu’il a plus de doutes ». Elle lui fait le coup encore: « je doute encore plus plus plus et je pense qu’en fait ça collera pas. Mais elle dit « je rigole » (et elle l’embrasse), ce qui énerve Jonathan: « pourquoi tu me fais un coup comme ça encore? » La vengeance est un plat qui se mange froid…

Jeudi

la voix-off présente : »l’histoire romanesque de Sabrina et Jonathan ». Effectivement, c’est un roman cette histoire… mais Cindy continue dans sa paranoïa et « crie au complot », benjamin dit: « soit elle est jalouse, soit elle voit le mal partout, soit elle a raison », je penche pour la deuxième option, elle se trompe souvent…

On continue dans le dialogue scénaristique avec le « baiser langoureux dignes des films hollywoodiens » de Sabrina et Jonathan. Et jonathan en rajoute en parlant à Didier et Émilie le mardi soir : « vous avez raté le premier épisode de la saison 2 ».

Jonathan revient sur son raisonnement aboutissant au choix de sabrina : »il me manquait des éléments dans les dossiers. Je doutais par rapport à la relation avec daniela: je me disais: je passe à coté d’un truc de ouf et je vais regretter, mais en changeant de point de vue, je me dis : qu’est-ce que tu veux que je regrette? s’il le faut je passe à coté d’un truc pourri ». La production casse Jonathan en diffusant des paroles anciennes (dites au moment où il doutait): « dans le fond, la relation qui me convient c’est celle avec daniela ». Jonathan confesse: « on m’a dit écoute ton coeur, et mon coeur il me dit qu’il a envie d’être avec la petite ». Emilie critique sa versatilité: « un jour tu donnes un discours fondé comme ça, un autre comme ça ». Jonathan répond: « ben non j’ai pas changé d’avis, je pèse le pour et le contre . Maintenant c’est bon« . Jonathan confesse que sabrina l’a rassurée sur la hauteur de l’engagement : « j’avais peur de l’engagement avec sabrina compte tenu de sa famille, (…) de sa communauté (…) mais sabrina est résolue à changer un petit peu son mode de vie et elle m’a dit que l’engagement en lui-même il était pas si gros et qu’il fallait le voir au jour le jour. (…) le fait qu’elle me propose une relation comme celle-ci, c’est clair et net ».

Sabrina apprécie sa prise de position: »c’est bien reparti. (…)cette petite séparation ça nous a fait du bien »

Cindy continue sa paranoïa féministe : « les femmes auront eu raison de Jonathan car il n’a aucune force face aux femmes (…) Sabrina elle qui désire avoir une visibilité pour être enfin repêchée vendredi, je pense que c’est une bonne méthode, c’est assez faux et fourbe, mais pourquoi pas? »

Devant leur relation fusionnelle, FX les décrit comme: »Les bisounours. c’est tellement une histoire de fou que meme moi (il est interrompu par les cris de délire de Jonathan et sabrina) ». Fx vole un baiser à Sabrina « un bisou très léger et très fin (…) une boutade. (…) jeune tombeur, toujours puceau le pauvre ».

Bruno est certain, à raison je pense, ne pas aller en finale : « vendredi je pars et c’est fini ». Emilie essaye de lui remonter le moral: « on peut être stressé, garder le sourire ou le montrer ». FX aussi essaye de lui parler: »c’est trop tard, faut pas que tu changes, (…) il faut que tu bouges tes fesses ».

Selon la voix, le gagnant de secret story doit « savoir enquêter sur ses co-locataires », et elle leur pose des questions sur les personnalités des candidats. Mais comme le règlement du jeu fait que c’est la voix qui désigne ceux qui répond aux questions au « hasard » (ils connaissent presque tous les réponses), elle a apparemment favorisé Sabrina en lui donnant la possibilité de répondre plus que les autres.

Cindy explique ce qu’elle ferait du gain: »je vais faire profiter mes amis, pas en leur donnant des chèques, mais en montant des affaires ». Didier serait pour un voyage, Sabrina pour un voyage à ses parents, Jonathan investirait dans 4 sociétés autour de lui: c’est le seul qui a un vrai business plan! Bruno le donnerait pour « être un exemple », très crédible… Emilie explique que Cindy est toujours en procès: »elle aime bien avoir des associés pour bien les attaquer derrière », vu comme elle est hystérique, ça ne m’étonnerait pas. Cindy casse bruno : »faire croire qu’il va le distribuer aux plus malheureux ça m’exaspère ».

Cindy casse Jonathan: « il est plus bas que terre (…) Il essaye de se racheter une image qu’il a perdu (…) il passe pour l’abruti imbécile qui fait n’importe quoi et qui change d’avis comme de chemise ».

La production ne pouvait pas laisser une relation fusionnelle sans essayer de la secouer… C’est dans une soirée « révélation » qu’elle créé des tensions:

« j’ai déjà fouillé dans la valise d’une des habitants », c’est FX qui crée l’embrouille: « on va revenir sur le lait d’anesse », et jonathan: « j’en peux plus d’entendre ce mot », puis émilie: « je vais acheter des litres et les jeter sur (…) FX et Cindy », ce qui ne peut que faire réagir Cindy: « on m’a volé mon lait d’ânesse ». Jonathan est un peu de mauvaise foi: « je t’ai pas parlé Cindy », et quand il dit en confess: »Cindy a tendance à prendre n’importe quelle remarque pour son propre compte (…) c’est pas la seule (…) mais elle riposte tout de suite ». Parler du lait d’ânesse c’est s’adresser indirectement à Cindy… C’est Émilie qui admet: « j’avoue que j’ai déjà fouillé ».

« j’ai déjà dragué la petite amie d’un ami »: C’est FX qui admet : »je voulais sortir avec élise, mais je l’ai vraiment draguée (…) j’ai aussi dragué émilie quand léo est parti ».

« j’ai été très jalouse d’un habitant ici présent »: cindy admet à FX: « j’ai été très jalouse quand tu as changé de camp (…) parce que j’aime les choses et tu es une chose » FX: »c’est pas vrai » Cindy: »si c’est vrai » FX: »j’ai dit quoi dans le CSA? » C: « t’es mytho » et c’est parti l’hystérie… cindy repart avec l’histoire du « lait d’ânesse ». Jonathan analyse en chanson: »c’est super saoulant cette relation à se cracher dessus encore et encore, c’est bientot la fin d’accord d’accord ».

« est-ce que j’ai déjà rêvé qu’un habitant quittait la maison des secrets? » c’est bruno qui la reçoit: « je vois pas l’intérêt de cette question », mais jonathan le contredit et y répond pour cindy : « sur la tête de ma mère je rêve que tu sortes vendredi soir pour t’entendre crier ». Cindy a de la répartie: »c’est ce que tu disais de sabrina il y a 3 jours ». Jonathan répond: « je crois pas ». Comme le bandeau le souligne: »La querelle se propage et contamine tous les habitants », Émilie rentre dans la danse et elle confesse sur cindy: « on l’aura pas tous les matins (…) ces délires c’est chiant ». Cindy fait une autre sortie théatrale (préparée une fois de plus?): »je pars et je partirais vendredi », et bruno ironise: « mon rêve s’est réalisé il y a 5 secondes ».

Jonathan analyse: « c’est la conscience collective, c’est comme les oiseaux: on pense tous la même chose, on va tous dans la même direction » un pour tous, tous contre Cindy?

Cindy confesse (je pense qu’elle parle de Jonathan avec sa paranoïa ): « Il m’a toujours fait passer pour une folle hystérique et mytho, je veux bien être folle hystérique mais pas mytho (…) c’est le coté bas de gamme des hommes: c’est le truc pas cher, un espèce de ken que t’achètes en kit et qui sert à pas grand chose. Moi j’appelle ça le playboy des plages. » bien sur, elle n’est pas mytho…

Jonathan essaye de rassurer Sabrina sur les propos de Cindy: « j’ai pas dit que je voulais que tu partes. Il y a juste un moment où j’étais pas bien, j’ai dit que c’était plus facile (…) une discussion il y a 4 jours mode vénère ». En fait, il était dans un dilemme et imaginait les moyens d’y échapper… sabrina reste cool: »elle essaye de blesser les gens. J’essaye de rester zen. » Jonathan déclare: »j’assume que je me suis dit que ce serait plus facile qu’elle soit plus là ». Il est facile de ressortir des paroles anciennes hors de contexte, pas très fair-play Cindy…

Cindy continue sa paranoïa: « je pense qu’il a très peur que je sois en finale avec lui », bien sur…  »

Vendredi

Emilie est touchée par la tristesse de bruno en pleine nuit: »bruno il me fait mal au coeur ». Bruno reste isolé dès le matin et FX ne le soutient plus: « bruno est un adversaire ».
Emilie déprime du fait d’être la troisième roue du chariot (comme elle est exclue du couple fusionnel Sabrina-Jonathan): »je me sens seule, je me sens pas bien ». Didier est dégouté: »les ambiances elles changent en moins de 24 heures, on comprend plus rien du tout ». Emilie et Jonathan essayent d’intégrer bruno en jouant avec lui.

Un classique: l’homme-sandwich: chacun doit faire une pancarte pour se soutenir, que la voix demande de dire « haut et fort ». FX annonce: »si je pars c’est avec 5″ (5 est le numéro de Sabrina), ce que Sabrina n’espère pas non plus…
La séquence est assez pitoyable et ennuyeuse … seul bruno sort du lot (une faute d’orthographe en prime, qui n’apparait bizarrement qu’une fois alors que le mot est présent deux fois): « j’ai peut-être l’air con comme ça, mais si je fais sa c’est pour que tu votes pour moi, sinon je vous botte les fesses ».

Durant la présentation, Sabrina et FX crient « votez 51 » et Emilie se sent exclue. Jonathan confesse: « je soutiens FX pour cette finale (..) on est plus proches car à l’extérieur on le sera aussi ». La production récompense Émilie (bizarre choix, est-ce pour lui remonter le moral?). Jonathan quitte la pièce (la production l’interprète comme venant du fait que Jonathan ne veut pas voir Émilie sur le plasma, mais c’est discutable) et confesse « Émilie fait preuve de prétention (…) on sait qu’elle sera là demain soir ».

Cindy doit faire sa valise: « ça me perturbe (…) je suis nulle en valises », et FX la réconforte: « ne t’angoisse pas ma belle Cindy (…) moi je crois que je vais partir ». Elle confesse à didier: « partir, me faire jeter alors que je n’ai jamais été rescapée par le public, ça me traumatiserait en fait. tu te dis: j’ai pas d’amis en fait ». Pour elle les téléspectateurs sont des amis? Ou alors ces paroles sont-elles faites pour attendrir le public ?

Cindy fait la paix avec Jonathan : »Je suis contrainte de m’incliner face au finaliste (…) je te remercie d’avoir été là car tu as été un adversaire extraordinaire », et elle offre un string à Jonathan: « j’avais apprécié que tu sois là dans cette maison (…) je voulais que tu aies une bonne image de moi ».

Jonathan apprécie et confesse: « le string de cindy, c’est comme le président qui te remet la croix de guerre (…) pour bravoure ». Cindy lui dit: « tu as été un très bon adversaire » J: »le soir où léo est parti, je me sentais un peu seul,et toi t’es arrivée tranquille (…) je me suis dit celui-là il a l’air un peu plus coriace mais il y avait pas de mal dans les pensées » C: »non c’est toujours loyal et c’est ce que j’ai apprécié chez toi (…) on se reverra et tu sais au fond je t’aime un petit peu ». Jonathan confesse qu’il a vu cette manoeuvre comme une remise à zéro: « si je sors demain, je sors avec une bonne fin de chapitre ». Jonathan retourne la faveur en lui offrant son caleçon : « comme ça à l’hôtel tu pourras dormir avec », Cindy rebondit: »tu espères que je serais pas là », et il avoue que c’est par peur de la voir en finale : « il y a des candidats qui ont un certain potentiel, (…) ton potentiel est bon, mais il ne m’intéresse pas au point de vue du jeu (…) le girl power (…) ça risque de faire une confrontation intéressante dans le mode suspense (…) je parle d’un point de vue purement stratégique ». Cindy conclut: »on est quand même deux concurrents sévères (…) si je suis là, t’es dans la merde ». Cindy confesse: « Si je sors, (…) je déchiqueterais son caleçon à coup de ciseaux, en le brulant et en plantant des aiguilles dans une poupée vaudou à son effigie », c’est une sorcière ou quoi? 😉 Elle va jusqu’à lui demander son numéro de téléphone… Jonathan confesse: »je suis intimement persuadé qu’à l’extérieur, on aura une relation amicale », mais Cindy n’est pas si claire car elle confesse: « les filles, le Jonathan, il est très facile (…) son numéro il le lâche ouvertement » (on ne saura pas si elle a la même opinion vis-à-vis de Jonathan et si le montage l’a coupé).

Emilie reproche à Sabrina de supporter FX: « vous êtes en train de soutenir un mec qui vous a toujours fait des coups fourrés (…) il met de coté bruno et je trouve ça dégueulasse ». Sabrina répond: « je préfère être avec lui qu’avec didier » et elle confesse: »je suis d’accord ».
Emilie analyse les sentiments de jonathan: « dès que t’es là il a les yeux en coeur il oublie tout (…) toute la nuit (…) il m’a mis dans la tête de te défendre (…) je lui ai dit: »si c’est ça, sabrina tu l’oublies », et après tu retombes dedans (..) ça m’énerve (…) j’ai pas envie qu’il joue avec tes sentiments (…) qu’il revoit daniela et qu’il reprenne les yeux en coeur (…) on peut pas diriger les sentiments  »
L’amour rend aveugle, mais pour un hypersensible, il est non seulement aveuglant, mais débilitant ? Sabrina confesse: « elle en veut à john (…) je la comprends ».
Jonathan voit aussi l’éloignement : »emilie elle est un peu en retrait ».

Fx explique à Cindy qu’il reproche à bruno sa dévotion : « me caresser dans le sens du poil j’aime pas », ce qui continue à mettre à mal leur amitié. Cindy et Fx s’embrassent dans la soirée :Fx confesse : »le baiser (…) c’est quelque chose qui conclut cette histoire qui n’a peut-être ni queue ni tête pour certains ». Il est confiant sur le résultat du vote: « La peur elle n’y est pas ».

Quelques habitants défient leur peur en défiant le « sas de la mort »: « on va danser devant lui pour lui montrer qu’on a pas peur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *