Archives mensuelles : mars 2006

206 minutes de télévision par jour… tous des télévores en France ?

lu sur 20 minutes:
« Record battu. Le Français est un téléphage qui passe chaque jour 206 minutes devant son poste. Un joli score, loin devant les 184 minutes de moyenne mondiale. Voilà un des enseignements de l’étude annuelle publiée hier par Médiamétrie et Eurodata sur
la « consommation » télé. Sans surprise,on y apprend que divertissements et fictions sont les plus regardés. Petite nuance, c’est surtout en Europe de l’Est que l’on
aime les variétés, alors que le reste du monde se précipite sur les films. Parent pauvre, le « factuel », – JT, magazines,reportages et débats politiques–,arrive bon dernier parmi les programmes les plus prisés.  »

Et oui, je suis un précurseur… 😉

La flash mob contre les DRM : j'y étais !

J’ai participé à la premiere flash mob de contestation contre les DRM. Voici un petit compte-rendu! Quel rapport avec les télévores? Il n’est pas certain que l’on puisse enregistrer la télévision haute-définition puis le transférer sur son baladeur vidéo dans le futur (ou l’encoder en DIVX pour son usage personnel)… meme hautement improbable.

DRM= Notre Droit de Regard est Mort (ou Directement Retourné au Magasin). Que cela soit notre droit de regarder des oeuvres ou notre droit de regard sur ce qu’il se passe dans le processus législatif… 😉

Continuer la lecture

archos présente son baladeur TNT

pdafrance a pu assister à la présentation: un AV700 équipé de deux antennes TNT qui correlent les deux signaux pour avoir une bonne image partout… alléchant.
Si ca existait en AV500… j’achete de suite. Ca me permettrait d’avoir la TNT chez moi. 😉 (Il faut que j’installe une antenne sur le toit…)

deux écrans dans une télé !

Au cebit, hardware.fr a pu voir une télévision un peu spéciale: selon l’angle de visualisation, on voit deux images différentes! Pour regarder deux programmes différents en meme temps… pratique pour la paix des ménages, mais l’écoute au casque est obligatoire (sinon bonjour la cacophonie)!

Un gadget… il vaut mieux deux télés! 🙂

Les photos dans l’article en lien…

le ministre de la culture veut tuer www.televore.com ?

Et oui, apres la loi liberticide DADVSI, c’est au tour des blogs et autres sites web d’être visés… Renaud donnedieu de vabres, apres avoir blanchi de l’argent (il a été condamné par la justice francaise), veut blanchir internet de toute contestation non-approuvée par le gouvernement :

« Ce texte pour moi, n’est d’ailleurs que le premier d’une longue série d’adaptations de notre droit à l’ère numérique et je compte bien, par exemple, m’attaquer un jour au problème de la presse et de l’Internet. C’est un autre sujet capital parce qu’il n’y aura pas d’informations de qualité sur l’Internet sans de vrais signatures, de vrais acteurs dont c’est le métier.  »

Il faudra que j’ai une carte de presse et que je change de travail pour etre journaliste pour informer en France ? Bienvenue en chine!

NON aux DRM! Venez participer au flash mob le 22 mars !

Les DRM ont été légalisés dans la loi DADVSI… lamentable. Pour exprimer mon dégout, j’ai déjà acheté puis rendu 5 CD avec des DRM (qu’on ne peut pas transférer sur un lecteur MP3 ou sur son ipod, qu’on ne peut pas copier autant de fois qu’on le désire…), 2 à la FNAC, 3 à AUCHAN. Je vais continuer le 22 mars en début de soirée.
Tous les détails sur le lien ci-dessous…

DADvSI : APPEL A LA DESOBEISSANCE NUMERIQUE !

Je relaye l’appel d’ODEBI que je soutiens personnellement :

« En refusant de voter l’amendement 176 porté par le député Dutoit, qui devait exonérer les acteurs de santé français de taxes sur les supports numériques au profit des industries de la culture, la majorité de ce pays vient de montrer son vrai visage : celui de parasites méprisant les droits des patients français pour mieux engraisser ces industries dites « culturelles ».

Par ce vote d’une stupéfiante putridité, légalisant le racket de notre système de santé, la majorité parlementaire vient d’ôter définitivement toute crédibilité aux discours de victimisation des industries de la culture dont elle soutient les intérêts économiques à n’importe quel prix, fût-ce celui de la santé des français.

Dès lors, la Morale impose la désobéissance civile, et il devient totalement justifié que les français se servent dans les catalogues des industries culturelles, comme elles se servent elles-mêmes dans les caisses des hôpitaux.

ODEBI appelle les internautes à ne plus acheter aucun CD ni DVD, et à copier/downloader massivement par les moyens disponibles actuellement, que nul ne peut sérieusement prétendre supprimer : nul doute que les internautes français sauront organiser la résistance numérique à laquelle le pouvoir aux ordres des lobbies parasites et liberticides aurait dû s’attendre.

La Ligue espère que les français se souviendront des noms des quatre députés présents qui ont eu l’honneur et le courage de voter pour l’amendement 176: Frédéric Dutoit (PC), Jean-Claude Sandrier (PC), Richard Cazenave(UMP), et Bernard Carayon(UMP).  »

Le retour de la censure en France !

C’est dans l’émission « Fallait pas décrocher » que j’ai entendu ce que je n’avais pas entendu depuis longtemps à la télévision francaise: un BIIIP couvrant des paroles.

En plus, les paroles censurées sont ridiculement anodines!
« Elle est bonne ta fille ». Elle a été censurée plusieurs fois, mais les producteurs n’ont pas flouté les bouches, ce qui fait que j’ai pu recouper avec les répétitions, la longueur du mot et la lecture sur les lèvres.

Alors que j’étais fier de voir que l’émission « The simple life 2 » était diffusée dans son intégralité en France (Le paroles censurées par des BIIIP omniprésents dans la version américaine étaient traduits dans le doublage Francais, et on comprenait enfin quelque chose), je suis scandalisé par cette censure.

Si on commence à censurer « Elle est bonne ta fille », ou va-t-on aller? La liberté d’expression doit exister en France !

NON aux DRM! Achetons puis rendons les CD DRMisés!

Les DRM (Notre Droit de Regard est MORT, ou Digital rights managements) sont une menace pour notre vie privée, pour la diversite culturelle, pour les logiciels libres, et pour notre sécurité. (Pour plus d’informations, voir le tract disponible sous plusieurs formats ici ).

texte de l’action :

« Parce que nos emails aux députés et les communiqués de presse des différentes associations sont nécessaires mais pas suffisant, agissons pour montrer aux distributeurs de musique que dans un avenir proche nous auront un effet direct sur leur porte-monnaie.

Mais il faut faire vite : nous n’avons que jusqu’à mardi 14 mars, reprise des débats à l’assemblée.

L’originalité de cette action est qu’elle est concrète et qu’elle permet de compter le nombre de CDs DRMisés refusés. Il n’y a pas de limite par personne, au contraire ! Vous pouvez rejouer autant de fois que vous le voulez. Le but est de faire monter le score.

Quoi :
1 – Achetez dans un Fnac ou un Virgin un CD DRMisé, n’importe lequel (bon, si c’est un CD que vous auriez été susceptible d’acheter, c’est bien, mais ce n’est pas obligatoire, ne perdez pas de temps à chercher, vous n’avez pas que ça à faire). Surtout NE PAS L’OUVRIR.

2 – Dans la foulée allez le rendre pour vous faire rembourser, en expliquant gentiment à la personne de l’accueil (qui n’y est pour rien) que vous refusez d’acheter un CD dont vous ne pourrez peut-être bientôt plus contourner la protection, même pour des usages légitimes, quand la loi DADVSI sera votée.

ou 2bis (version courte) – Dans la foulée, allez le rendre pour vous faire rembourser en expliquant brièvement que vous être contre les DRM par principe

3 (option plus ) – Laissez à la personne de l’accueil une feuille explicative (inspirée de celle qui est ici en lien) ou un autre de votre cru. En profiter pour sensibiliser les personnes autour de vous en leur laissant un tract aussi. Penser à modifier le tract en rajoutant l’url de cette discussion pour que les personnes puissent se rajouter dans les statistiques.

4 – Venez sur ce fil de discussion et rajoutez le nombre de cds que vous avez achetés puis rendus dans la journée au compte global. Vous pouvez joindre un bref commentaire pour raconter comment ça s’est passé, mais ça n’est pas nécessaire.

5 (option plus) – Laissez la preuve en notant également dans votre post le ou les numéros de transactions carte bleue (je n’ai pas dit en notant votre numéro de carte bleue hein ! ). Je ne sais pas si c’est une preuve, mais au moins ça fait sérieux.

Où :
– Partout en France, mais uniquement dans les circuits de grande distribution (FNAC, Virgin, Carrefour, Monoprix, etc…). N’embêtez pas les petits disquaires. En plus on n’a pas le temps.

Pourquoi :
– Pour montrer notre nombre et notre capacité de nuisance aux distributeurs qui feront remonter : s’ils voient que les DRM entraînent un rejet massif maintenant qu’il sera illégal de les contourner, même pour des usages licites, ils réfléchiront peut-être
– Pour sensibiliser le plus grand nombre
– Si on a un nombre suffisant d’actions (chacun est encouragé à faire l’action plusieurs fois), on en informera aussi la presse et nos députés.
– Pour se faire du bien après ces débats écoeurants !

Problèmes éventuels :
– Si les magasins vous disent que ça fait dix fois que vous achetez et rendez un CD et que ça suffit maintenant, qu’il faut regarder avant d’acheter, dites « OK, vous avez raison. Mais vous direz bien à votre boss que je ne veux pas acheter de CDs avec des DRMs », et changez de crémerie. Cela dit, en venant à des heures différentes, vu la rotation des employés, il ne devrait pas y avoir de problèmes. Si vous êtes farceur mettez des fausses moustaches et prenez par exemple l’accent picard si vous êtes toulousain. Si vous êtes une bande d’amis, séparez-vous et allez-y à tour de rôle.

– Je ne sais pas si parler avec les gens sur place peut leur donner envie de suivre l’action. Ce sont vos retours qui nous diront si c’est efficace ou si c’est la diffusion sur internet qui est plus efficace.

Diffusez
– Par emails auprès de vos amis, et sur les forums que vous fréquentez, rappelez-le régulièrement dans les discussions DADVSI. C’est une action facile, rapide, et qui fait du bien. Elle peut avoir du succès. Si vous avez des entrées auprès de journalistes, mettez-les au courant.

Et maintenant, faisons montez les compteurs !

– Vengeons les députés Mathus, Boutin, Paul, Billard, Bloch, Bayrou, Dutoit et les autres qui se battent pour nous, parfois contre leur propre camps !  »

Moi je cours à la FNAC et à AUCHAN en acheter… pour les rendre aussitot!

KYO dit n'importe KOY !

C’est de pire en pire les lois sur le peer-to-peer…

D’apres silicon.fr:
« Le ministre a déclaré à des artistes qu’il recevait ce mercredi sa volonté de « chasser les logiciels » de téléchargement illégal et de se doter d' »outils juridiques » contre les sites les exploitant, a indiqué à l’AFP le président d’Universal-Music France Pascal Nègre, également invité à cette sauterie. »

Allez, on mélange peer-to-peer, éditeurs de logiciels (qui n’existent pas dans le cas des logiciels libres utilisés principalement pour le partage de fichiers), sites web … alors Sarko, t’y connais rien ? On veut s’attaquer à tous les logiciels de P2P sous prétexte d’une utilisation illicite? et toute l’utilisation licite? On la jette à la poubelle ? On n’interdit pas la voiture parce qu’il y a des accidents de voiture!

Le groupe KYO ne fait pas mieux en disant : « Avec internet, on peut faire n’importe quoi. On peut empêcher ces sites d’être utilisables en France. Ils le font bien en Chine », explique un membre, avant d’ajouter qu’il s’agissait « juste d’une comparaison technique ».
Revoilà la censure de l’ex-LEN, qui a été jugée anticonstitutionnelle… Alors KYO, tu connais KOY sur le sujet ? Pas grand chose… En tous cas, je suis atterré !